Articles marqués avec ‘Pierre Camani’

Ma lettre aux Lot-et-Garonnais

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

« Le 20 mars 2008, à l’issue d’une campagne électorale passionnée et marquante, l’Assemblée départementale nouvellement installée me faisait l’honneur de m’élire président du Conseil général de Lot-et-Garonne.

Cette élection était le résultat d’un engagement ancien au service de notre département et de ses habitants. En effet, tout comme vous, j’ai le Lot-et-Garonne chevillé au cœur. J’aime passionnément notre département et je veux, pour lui et ses habitants, le meilleur.

Notre ruralité vivante et innovante, notre histoire, notre patrimoine, nos paysages, notre art de vivre sont de formidables atouts de développement et d’attractivité.

Cette vision volontariste et optimiste est très majoritairement partagée, et c’est en partie pour cela que les Lot-et-Garonnais et les élus départementaux m’ont renouvelé leur confiance en 2011 et 2015.

Durant cette période, notre département s’est profondément transformé : évolution sociologique, mutations économiques, industrielles et agricoles, révolution numérique, défi écologique, nouvelles attentes des populations et des territoires…

Le Conseil général, devenu Conseil départemental, a pris la mesure de ces transformations. Il s’est toujours adapté au contexte et aux évolutions réglementaires et législatives.

Mais, indéniablement cette évolution s’accélère aujourd’hui. En outre, la société attend désormais un renouvellement plus prononcé de son personnel politique, comme l’ont montré les dernières échéances électorales et les récents mouvements sociaux.

Le rapport des citoyens à la démocratie et à leurs représentants élus a changé.

Dans ce contexte, et au terme de onze années d’engagement à la tête du Département, j’ai décidé de « passer le relais » à une nouvelle génération et de quitter la présidence du Conseil départemental le 1er mai prochain.

Cette décision vous surprendra sans doute. Mûrement réfléchie, elle a été prise dans la sérénité et la confiance, en concertation avec les membres de l’exécutif départemental. Elle repose sur deux éléments forts.

Le premier relève de mon analyse de la situation politique. A 67 ans, il me paraît judicieux et sage de préparer le renouvellement de mon équipe et de permettre à une nouvelle génération d’exercer les responsabilités. Le deuxième a trait à ma situation personnelle. Elle ne me permet plus de disposer de la disponibilité que nécessite, de mon point de vue, un mandat de président. Veuf et père d’un enfant déficient mental, je n’ai plus cette capacité d’engagement permanent sur le terrain qui me tient tant à cœur.

Par ailleurs, cette décision intervient après le vote du budget 2019 qui aura vu la situation financière du Département confortée. Le rebond annoncé est devenu une réalité et jamais, dans son histoire récente, le Lot-et-Garonne n’a concentré un tel niveau d’investissements publics et privés.

L’exécutif départemental, dont l’unité, le travail collectif et le sens de l’intérêt général méritent d’être soulignés, dispose de nombreux talents aptes à assurer la présidence.

Après concertation avec l’ensemble des élus du groupe majoritaire, nous avons collectivement décidé de proposer à l’Assemblée départementale d’élire à la présidence, en mai prochain, Sophie Borderie, conseillère départementale de Marmande 2, actuelle vice-présidente en charge des solidarités.

Sophie Borderie dispose de toutes les qualités et de l’expérience nécessaire pour me succéder à la présidence. Elle incarne également le renouveau que les Lot-et-Garonnais appellent de leurs vœux. Nous lui faisons entièrement confiance pour porter avec conviction et efficacité les dossiers du département.

Je reste bien entendu conseiller départemental et élu du canton des Coteaux de Guyenne, sur lequel je continuerai à m’investir avec passion, aux côtés de Caroline Haure-Trochon et de nos suppléants, Dany Blanc et Jean-Marc Desveaux.

Je poursuivrai également mon action au plan départemental dans le domaine du numérique, en tant que président du syndicat mixte Lot-et-Garonne numérique.

Je tenais par cette lettre à vous informer de ma décision et des raisons qui ont motivé ce choix.

Je continuerai demain, à ma place, à m’impliquer dans l’action publique départementale.

Convaincu du bien-fondé de ma décision, c’est avec confiance et optimisme que je vous invite à appréhender l’avenir de notre département. »

Pierre CAMANI
Président du Conseil départemental

Campus numérique 47 – visite de l’incubateur

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce matin, j’ai effectué avec Jean Dreuil, Président du Campus Numérique 47, une visite du nouvel incubateur qui offre 145m2 répartis en 9 bureaux, un espace de coworking, une salle multifonctions et de formation, un espace de convivialité. Aujourd’hui, 8 des 9 bureaux sont déjà occupés.

Après une visite des lieux, les différentes Start-up déjà installées nous ont présenté leur entreprise et leur projet, avant un temps d’échange devant la presse.

Un nouvel outil, au sein du Campus Numérique 47, installé dans les anciens locaux de l’ESPE à Agen, qui vient renforcer la place de l’économie numérique dans notre département et qui propose avec Intech’Sud et C2RT une formation de haut niveau et des services numériques ouverts à tous.




Soirée des Trophées des Champions 2018

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale

Cette année encore, le conseil départemental a souhaité honorer les nombreux sportifs lot-et-garonnais qui ont porté haut les couleurs de notre département lors des compétitions sportives au niveau local, régional, national, voire international.

Notre Département compte environ 1 100 associations sportives, qui regroupent des sportifs, des dirigeants, des entraineurs, mais également des milliers de bénévoles qui les animent et que nous avons eu l’occasion de mettre en lumière lors du premier trophée du bénévolat. Au quotidien, le sport est un formidable outil éducatif, de mixité sociale et est porteur de valeurs de fraternité et de respect. Il est indispensable à l’animation de vos villes et de villages. C’est pourquoi le Département a toujours été à l’écoute des responsables sportifs.

En 2018, le Département a consacré 1,6 million d’euros pour appuyer le mouvement sportif lot-et-garonnais,… autant qu’en 2017. Notre collègue, Daniel Borie, vice Président en chargé des politiques sportives a animé, au cours de cette année, les assises du sport auxquelles ont été associés le CDOS, les comités départementaux, les associations.

Je me réjouis du travail exemplaire de concertation qui a été mené avec le mouvement sportif. Chacun a pu s’exprimer librement et toutes les problématiques ont été abordées.  Le résultat auquel nous avons abouti est en phase avec les préoccupations du monde sportif.

Dans une période de restrictions budgétaires dans les collectivités, nous avons augmenté notre budget prévisionnel en faveur des clubs sportifs de 10% pour 2019. J’ai voulu, avec mon équipe, donner un signal fort. Nous ferons le maximum, malgré les contraintes énormes que nous subissons pour soutenir le monde sportif. Parce que son rôle est irremplaçable.

La soirée des trophées des champions, organisée cette année au Temple sur Lot, est désormais un événement incontournable dans la vie sportive de notre département. Elle démontre si besoin était le dynamisme, la qualité et la capacité de performance de nos clubs.

   

Fibre optique : Signature de la convention Très Haut Débit avec Orange, au Salon des maires, pour un partenariat public privé inédit permettant de couvrir le territoire en fibre optique d’ici 2023.

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental

Mardi, j’étais au salon des maires sur le stand de l’opérateur Orange, pour parapher avec son délégué général, Cyril Luneau, une convention de partenariat. La première en France !

   

Dès le mois de février, Le syndicat mixte Lot-et-Garonne numérique que je préside, s’était emparé de l’opportunité offerte par l’Etat de lancer un Appel à Manifestation d’Engagements Locaux (AMEL), permettant aux opérateurs privés de faire des propositions de déploiement complémentaire sur la zone d’initiative publique, à savoir 305 communes sur les 319 que compte le département. C’est l’opérateur Orange qui a proposé la meilleure offre et qui a été retenu.

L’avantage d’un tel schéma est qu’il préserve les acquis de la programmation de Lot-et-Garonne numérique, en allant plus vite et plus loin.Le syndicat déploiera les 44 000 prises optiques dont les travaux ont commencé cette année et s’achèveront en 2021, et parallèlement, Orange déploiera 103 000 prises optiques dès 2019 et jusqu’en 2023. Grâce à ce partenariat, la couverture totale du département sera réalisée en moins de 5 ans !

Le Lot-et-Garonne sera ainsi le premier département de France à bénéficier de cette procédure pour une couverture en très haut débit effective d’ici 2023. Ce projet, mobilisant des investissements publics et privés s’élevant à 200 millions d’euros, permettra également la création d’environ 300 emplois. C’est une très bonne nouvelle pour le Lot-et-Garonne et les Lot-et-Garonnais.

   

300 emplois locaux à pourvoir dans les métiers de la fibre optique

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Communiqués de presse

Faire se rencontrer offres et demandes d’emploi est une véritable gageure, en particulier dans certains secteurs d’activité en pleine expansion. Cet enjeu, qui concerne l’ensemble du territoire national, s’illustre tout particulièrement en Lot-et-Garonne. En effet, les grands projets d’investissement qui arrivent aujourd’hui à maturité dans notre département génèrent et vont générer de nombreux emplois.

C’est pourquoi j’ai souhaité engager une série de rencontres pour coordonner localement les différents acteurs intervenant de la formation au recrutement. La première, sous forme d’un « petit déjeuner de l’emploi », a ainsi rassemblé ce matin à l’Hôtel du Département plus de quarante participants pour échanger sur le chantier hors-norme de déploiement de la fibre optique.

Pour équiper la totalité des 185 000 foyers lot-et-garonnais en fibre optique au cours des 5 prochaines années, 300 emplois sont à pourvoir. Des emplois nouveaux, qui nécessitent une formation spécifique mais pas nécessairement un très haut niveau de qualification. Pour anticiper ce besoin et éviter une pénurie de main d’œuvre dans ce secteur d’avenir, le Conseil départemental a associé les acteurs concernés (Pôle Emploi, Conseil régional, Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre de métiers et de l’artisanat, entreprises Orange, SPIE, Ineo…) pour mieux coordonner les offres de formation, les recherches de candidats et les processus de recrutement.

Le Conseil départemental entend continuer de jouer son rôle fédérateur pour que les projets qu’il impulse sur le territoire produisent tous leurs effets sur l’emploi local. D’autres rencontrent de ce type sont déjà envisagées notamment autour de l’agro-alimentaire ou du tourisme.

A suivre…

       

Rencontre annuelle Europe Turquie des producteurs de noisettes au Conseil Départemental

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale

Ce matin, j’ai eu le plaisir d’accueillir les délégations Européenne (France, Espagne, Italie) et Turque de producteurs de noisettes, ainsi que des représentants de la commission européenne, venus assister à une journée de travail entre les plus grands acteurs du marché mondial de la noisette.

J’ai eu l’occasion de rappeler le rôle primordial et la dynamique de la coopérative Unicoque depuis près de 40 ans, acteur majeur grâce à son expertise sur la qualité du produit et les normes internationales. Le Lot et Garonne est le premier département de France producteur de noisettes avec 56% des surfaces plantées en noisetiers. Unicoque représente 60% des parts de marché européen pour les noisettes à coques avec des volumes se situant autour de 8000 tonnes commercialisées chaque année.

Je suis fier que la Commission Européenne ait validé la proposition d’Unicoque de choisir notre Département et plus particulièrement l’hôtel du Département pour cette organisation. Cela illustre bien la qualité du partenariat que nous menons avec le monde agricole en général et la filière noisette en particulier. Ce n’est pas ailleurs pas un hasard puisque notre département est souvent présenté comme l’un des plus beaux vergers de la France.

Les échanges techniques se sont déroulés à huis clos, avant un moment de convivialité clôturant cette matinée de travail.      

Comité de direction de l’ANACR 47

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale

Ce matin, à l’invitation de sa Présidente Brigitte Moreno, j’ai participé aux travaux du comité de direction de l’Association Nationale des Anciens Combattants Résistants de Lot et Garonne qui se réunissait à Allemans du Dropt.

Le Conseil Départemental et l’ANACR 47 travaillent ensemble sur les chemins de la mémoire avec l’implantation de 13 plaques commémoratives dans le Fumélois, sur l’organisation du Prix de la Résistance et de la Déportation avec la participation d’une centaine d’élèves du secondaire, sur les commémorations qui se déroulent dans le département et sur des projets tels que le pôle de mémoire de Penne d’Agenais.

J’ai apprécié de participer à cette réunion de travail qui m’a permis d’échanger avec les nombreux responsables de secteur de l’ANACR. Le travail de mémoire auquel cette association participe est essentiel pour la transmission des valeurs de la résistance et du Conseil National de la Résistance à nos concitoyens et aux générations futures. Il est d’autant plus essentiel que l’on voit se développer dans notre pays et partout en Europe l’idéologie qui a été combattue par la Résistance.

A la fin de la réunion, le comité directeur a salué la distinction dont a bénéficié Brigitte Moreno lors de la soirée des trophées du bénévolat organisée par le Département. J’ai eu le plaisir de lui remettre un bouquet de fleurs et de la remercier moi aussi pour son engagement sans faille au service de l’ANACR et des valeurs de la résistance.

Pose de la 1ère pierre du nouvel EHPAD de Miramont de Guyenne

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale

Ce samedi, en présence du Directeur de la délégation départementale de l’ARS, du Sous Préfet de l’arrondissement de Marmande, du Député Alexandre Freschi, de mes collègues Conseillers Départementaux Danièle Dhélias, Pierre Costes et Alain Picard, des élus locaux et des représentants du monde de la santé et de la protection sociale, j’ai participé à la pose de 1ère pierre du nouvel EHPAD Fondation Soussial à Miramont de Guyenne.

La modernisation de l’EHPAD de Miramont de Guyenne était en projet depuis 2004. Beaucoup d’aller-retour et de temps perdu pour enfin se décider à construire un nouvel établissement, plus moderne et mieux adapté aux attentes de nos aînés.

La solution proposée par le groupe ICADE, en partenariat avec Axentia, a permis de débloquer le dossier. Le Département a apporté sa contribution à la réalisation de ce beau projet et je tiens à saluer le travail de la directrice, Madame Beffy et du conseil d’administration de l’EHPAD Fondation Soussial.

Cette réalisation permettra d’accueillir, dans un bâtiment moderne, fonctionnel et confortable, les 119 résidents de l’établissement actuel.

Rendez-vous en 2020 pour l’inauguration.

 

Duras – le carrefour du Poteau en travaux

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale

Les travaux de réalisation d’un giratoire au carrefour des D708 et D668, sur la commune de Duras, viennent de débuter.

Ces travaux, d’un montant de 437 000 € hors taxes, ont été confiés à l’entreprise COLAS et sont entièrement financés par le Conseil départemental.

La création du giratoire du Poteau est attendu par les Duraquois depuis presque vingt ans ! Le projet n’a pas vu le jour car le coût initial, supérieur à un million d’euros, en rendait sa réalisation très difficile.

 
J’ai demandé aux services du Département d’étudier des nouvelles propositions rendant possible la programmation de cet équipement nécessaire car ce carrefour est le lieu de nombreux accidents.

Après deux réunions de concertation avec la mairie de Duras, une option satisfaisante a été proposée qui réduit de 60% le montant initial envisagé.

Ce mercredi, j’ai présenté le projet en présence de Mme le Maire de Duras et de mes collègues, J.Marc Derveaux et Dany Blanc.

 

     

Hommage à Christian Péjean – maire de Puch d’Agenai

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale

Christian PEJEAN nous a quittés au terme d’un long séjour à l’hôpital où il avait été admis à la suite d’un malaise soudain, intervenu cet été. Il n’aura malheureusement pas pu se relever de cet accident de santé inopiné.

Enfant du village, il y a fréquenté l’école communale avant de rejoindre les bancs du lycée technique d’Agen.

 Il débutera sa vie professionnelle au Puch, au sein de l’entreprise Poget où il travaillera durant treize ans jusqu’à ce que la société ferme ses portes.

Surmontant le choc de la perte d’emploi, il aura le courage de se reconvertir comme gérant de la station-service autoroutière installée sur le territoire de la commune avant d’occuper les mêmes fonctions dans la Gironde voisine, à La Réole.

Quelques années plus tard, il avait repris la route du Lot-et-Garonne pour y ouvrir à Casteljaloux, et y tenir jusqu’à l’âge de la retraite, un commerce de prêt à porter. Pendant toutes ces années, Madame, vous avez accompagné et soutenu votre mari dans ces aventures professionnelles, à la fois comme associée et complice d’une belle réussite.

Malgré les tours et détours que peut prendre une vie au gré des emplois exercés, Christian PEJEAN est resté fidèle à sa commune natale qu’il aimait passionnément.

Tous ceux qui l’ont côtoyé garderont le souvenir  d’un homme particulièrement affable suscitant la sympathie de tous et très engagé au service de sa commune.

Elu conseiller municipal en 1995, Christian PEJEAN devient premier adjoint au maire en 2001, reconduit dans ces fonctions en 2008. Fort de l’expérience acquise pendant trois mandats consécutifs, il sera élu maire en mars 2014.

Au-delà des sensibilités politiques, l’homme était un élu profondément estimé et respecté.

Il était l’exemple même de l’élu rural à l’écoute de ses administrés et animé par le désir de rendre concrètement service à ses concitoyens.

Ses qualités humaines, son dévouement et ses compétences étaient unanimement reconnues.

Tout au long de ces années d’élu, il a déployé une énergie remarquable pour aider au développement de sa commune et à la préservation de son cadre de vie.

Depuis 2014, en qualité de maire, il avait impulsé la réflexion en vue de réaliser plusieurs projets. Tout d’abord, celui de l’école dont il mesurait toute l’importance dans notre territoire rural. La réfection du bâtiment menée à bien permet aux élèves et à leurs maîtres de travailler dans de bien meilleures conditions.

Ensuite, le chantier de la modernisation de la salle des fêtes qui correspondait à sa volonté d’aider le tissu associatif. Il était de ceux qui sont convaincus de la nécessité de l’engagement bénévole pour développer le lien social.

 Il ne verra pas l’aboutissement de ce dernier projet mais je sais que ses adjoints et son équipe auront à cœur de le mener à terme et de poursuivre ce qu’il avait initié.

 Christian PEJEAN laissera le souvenir d’un honnête homme apprécié pour sa droiture, sa bienveillance à l’égard de tout un chacun et sa détermination à œuvrer pour sa commune et le bien-être de ses habitants.

Au nom de l’Assemblée départementale et en mon nom personnel, je présente à sa veuve, ainsi qu’à sa fille, à sa famille et à tous ses proches, mes sincères condoléances.