Conférence des territoires au Conseil Départemental

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets, Communiqués de presse

Cet après-midi, j’ai réuni une nouvelle fois la Conférence des territoires qui regroupe l’ensemble des Communautés d’agglomération et communautés de communes du département.

Le Président de la Chambre des Métiers, Yvon Setze, était présent pour présenter la plateforme « territoires47.com » qui regroupe toute les informations relatives à l’artisanat (les chiffres clés, comment devenir artisan, trouver un artisan près de chez soi, se former ou travailler dans l’artisanat. Elaborée avec le concours du Département, cette plateforme est une première en France. le Directeur général de l’Assemblée permanente des chambres des métiers était présent pour la circonstance, ainsi que la Présidente de la Chambre des métiers et de l’artisanat interdépartementale.

La réunion s’est poursuivie par la présentation de job47.fr, dont l’objectif est de mettre en relation employeurs et demandeurs d’emploi allocataires du RSA. Cette plateforme créée par le département, en lien avec les acteurs de l’insertion (pôle emploi, mission locale, PLIE …) fera le lien entre candidatures et offres d’emplois.

Cette rencontre m’a également permis d’aborder un certain nombre de dossiers concernant les intercommunalités et de clore les polémiques nées de l’interprétations des propos que j’avais tenus sur la situation des départements, à l’occasion du Débat sur les Orientations budgétaires 2018.

Présentation de la plateforme JOB47

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général

Ce matin, j’ai réuni une trentaine de chefs d’entreprises pour leur présenter la plateforme job47.fr, créée par le Département en partenariat avec les acteurs de l’insertion et pôle emploi, dont l’objectif est de mettre en relation les allocataires du RSA demandeurs d’emploi avec les entreprises du territoire qui proposent des emplois.

Cet outil numérique permettra aux demandeurs d’emplois de déposer leur CV, de valoriser leurs compétences, leurs expériences, leurs savoir-faire et de sélectionner les offres d’emploi dans un périmètre choisi.

Côté recruteurs, job47.fr proposera automatiquement les candidats dont les profils correspondent aux offres d’emplois déposées. Les employeurs auront accès aux CV en ligne et pourront contacter directement par mail ou par SMS les candidats.

Dans un premier temps, cette plateforme est destinée aux allocataires du RSA suivis par le Département dans le cadre de sa compétence insertion.

Les chefs d’entreprises présents se sont montrés très intéressés. Certains ont suggéré à juste titre qu’il serait nécessaire qu’un seul outil réunissant tous les acteurs Pôle Emploi, Mission Locale, PLIE, association d’insertion … soit proposé.

Ce travail sera engagé dans une seconde phase, lorsque la plateforme aura démontré son efficacité.

Une question ? un seul numéro de téléphone : 05 53 69 44 00 ou une adresse mail : job47@lotetgaronne.fr

 

Visite du Président de la République, hier à Agen

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets

Hier, Emmanuel Macron, Président de la République était en visite à Agen accompagné de la Garde des Sceaux – Ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

Une première étape l’a amené à l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire (ENAP) où, après une visite des locaux et une rencontre avec les responsables de l’école, il a annoncé les mesures que le gouvernement entend prendre dans le cadre de la réforme de la justice. Un grand discours sur le sens de la peine et les moyens de rendre la justice plus efficace.


Nous nous sommes ensuite rendus sur le site de l’Agropole où le Président de la République avait choisi de rendre visite à la start-up « jechange.fr ». Cette jeune entreprise propose des comparateurs de prix dans le domaine de la téléphonie, mais également des assurances, des fournisseurs de gaz ou d’électricité. Gael Duval, PDG de l’entreprise, a présenté son projet de développement qui devrait porter le nombre d’emplois à plus de 200. Philippe Goold, Directeur général, est aussi membre du cluster numérique INOO et acteur dynamique du Campus Numérique d’Agen. Grâce au travail en commun de l’ensemble de ces acteurs, l’économie numérique prend son essor en Lot-et-Garonne.

La visite agenaise du Président s’est conclue à la Préfecture par une rencontre avec une dizaine d’élus locaux. Echanges directs, francs et conviviaux, qui m’ont permis une nouvelle fois d’attirer l’attention du Président sur les difficultés financières des départements ruraux et sur la nécessaire compensation par l’Etat des restes à charges des allocations de solidarité, pour permettre à la ruralité de continuer à se développer. Les Présidents des agglomérations d’Agen et de Marmande ont conforté mes propos en précisant que, sans l’aide du Département, aucun grand projet d’investissement ne pouvait aboutir en Lot-et-Garonne.

   

Visite de terrain à Pardaillan et Loubès Bernac

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets

Ce matin, dans le cadre de mes visites de terrain sur le canton, je me suis rendu avec Caroline Haure-Trochon et Dany Blanc, à Pardaillan puis à Loubès Bernac pour rencontrer les Maires, mais également des usagers qui rencontrent des difficultés de téléphonie mobile ou de connexion à Internet.

La problématique de l’accès au haut débit Internet (plus de 8 megabits) est cruciale pour l’espace rural car l’absence de ce service crée des difficultés majeures.


Nous sommes également allés à la rencontre d’habitants qui ne disposent pas de bon débit ADSL et qui se sont abonnés à l’offre Wifi haut débit départemental. Dans certaines zones, Pardaillan et Loubès Bernac en particulier, certaines habitations ont des difficultés à avoir un bon service wifi HD du fait de leur situation géographique.

Nous essayons de trouver des solutions avec l’opérateur départemental ou avec l’un des quatre opérateurs nationaux (Orange, Bouygues, SFR et Free) qui développent maintenant des offres 4G fixe.

Mon objectif est de faire en sorte que chaque habitant du Lot-et-Garonne puisse dés aujourd’hui bénéficier, où qu’il soit, d’un débit minimum de 8 megabits. C’est le cas de 98% de la population mais il reste encore quelques zones à traiter.

   

Cérémonie de la Sainte Barbe à Duras

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Billets

Comme chaque année, j’ai participé samedi 3, à la cérémonie de la Sainte Barbe au centre d’incendie et de secours de Duras.

Cette manifestation m’a permis de saluer l’engagement de celles et ceux qui interviennent quotidiennement au secours des populations.

Elle a aussi été l’occasion de rappeler les travaux effectués en 2017 (notamment la réhabilitation du foyer) et d’annoncer que, dans le cadre du PPI (plan pluriannuel d’investissements) le centre de secours fera l’objet d’une réhabilitation et d’une extension en 2019.

Chaque année, j’éprouve un grand plaisir à participer à cette manifestation car le centre de Duras est particulièrement dynamique. Il est l’un des cinq centres du département qui disposent d’une école de jeunes sapeurs pompiers volontaires et d’une pré-formation à cette école au collège de Duras.

Les 31 sapeurs pompiers volontaires et les retraités, tous réunis, font preuve d’un sacré esprit d’équipe. Je salue l’engagement qui chef de centre, Sylvain Peyrefiche qui contribue à faire de Duras un centre qui allie convivialité et efficacité.

Cette cérémonie a été aussi l’occasion d’échanger longuement sur les difficultés et les attentes de cette équipe.

Un grand merci à tous.
 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Solidarité pour la survie de la ruralité : 230 motions déjà adoptées

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général

Ce vendredi 2 mars, entouré des conseillers départementaux et de représentants de l’Amicale des maires et l’Association des maires ruraux, j’ai remis à Madame le Préfet le recueil des délibérations votées par les conseils municipaux pour la défense de la ruralité.

remise des motions de solidarité avec le Département pour la survie de la ruralité

Remise aujourd'hui à la préfecture des motions de "solidarité pour la survie de la ruralité" déjà adoptées par plus de 230 collectivités lot-et-garonnaises

Publiée par Lot-et-Garonne, le Département sur vendredi 2 mars 2018


En novembre dernier, les conseillers départementaux avait adopté à l’unanimité une motion visant à mobiliser les maires et les présidents d’intercommunalité pour les associer au combat mené par les Départements ruraux et celui de Lot-et-Garonne en particulier, mais également par les collectivités dans leur ensemble, qui doivent faire face à un poids croissant des contraintes financières imposées par l’Etat.

Cette motion, soutenue et relayée par l’Amicale des maires et l’Association des maires ruraux a été adoptée à ce jour par plus de 230 communes et intercommunalités lot-et-garonnaises (d’autres sont en cours d’adoption). Reprenant les différentes mesures qui asphyxient les Départements depuis plus de 10 ans, elle met en évidence le fait que, sans réaction de l’Etat à très court terme pour redonner une marge de manœuvre aux Départements, l’effet domino sera dramatique pour le territoire.

Le combat du Lot-et-Garonne s’est révélé utile et salutaire. La question des Départements ruraux est désormais un enjeu national. Le Lot-et-Garonne figurait parmi les premiers Départements à « porter le fer dans la plaie ». A raison ! Car aujourd’hui, plus de 25 Départements l’ont rejoint et la très grande majorité soutient ce combat, celui de la lutte contre la spirale infernale de l’appauvrissement des territoires ruraux.

Le groupe de travail que j’anime à l’Assemblée des Départements de France finalise des propositions de péréquation (à la fois horizontale et verticale) concrètes qui se résument en « un plan Marshall pour les Départements ruraux ».

Pour en savoir plus, consultez les documents ci dessous :  

Audience de l’ADF auprès de la Ministre de la Justice – Une nouvelle occasion pour moi de défendre la Cour d’appel d’Agen

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Communiqués de presse

Présent aux côtés du président de l’Assemblée des Départements de France Dominique Bussereau au sein d’une délégation reçue aujourd’hui par la Ministre de la Justice Nicole Belloubet, j’ai saisi cette occasion pour insister à nouveau sur l’importance des Cours d’Appel de proximité et de celle d’Agen en particulier. La Ministre, déjà sensibilisée à ce sujet à plusieurs reprises, a montré sa parfaite connaissance du dossier.

En effet, depuis l’annonce gouvernementale d’une réorganisation territoriale de la Justice, les élus lot-et-garonnais de toute sensibilité et les représentants de la profession se sont fortement mobilisés pour défendre la Cour d’Appel d’Agen. Composée des parlementaires, des représentants de la Ville d’Agen, de l’Agglomération d’Agen, du Département, de la Région, mais également des Chefs de Cour et de l’Ordre des Avocats, la délégation lot-et-garonnaise avait été reçue en décembre dernier à la Chancellerie de Paris et avait su convaincre par la qualité du dossier présenté.

Au terme des auditions gouvernementales, le 15 janvier 2018, les rapports concernant cette réforme ont été rendus à la Ministre de la Justice. Parmi les mesures détaillées, aucune fermeture de Cour d’Appel n’est proposée mais une mise en cohérence avec l’échelon administratif régional est préconisée. Au niveau départemental, aucune fermeture de site n’est suggérée, les conclusions portant sur deux points principaux :
  • la réorganisation autour d’un tribunal judiciaire départemental qui coordonnerait l’activité de tribunaux de proximité assurant un accueil du justiciable ;
  • les contentieux du quotidien seraient traités au sein des tribunaux de proximité tandis que le tribunal judiciaire traiterait des contentieux spécialisés.
J’ai profité de ce rendez-vous pour remettre à la Ministre en mains propres le rapport élaboré en partenariat avec les élus locaux et parlementaires, acteurs socio-économiques du département et membres des professions judiciaires et juridiques, démontrant objectivement et précisément la nécessité de maintenir en Lot-et-Garonne un service judiciaire de proximité.

Matinée de travail au CESE sur le thème : « Redynamiser la ruralité : un enjeu crucial »

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Au conseil général

Le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) et l’Assemblée des Départements de France (ADF) organisaient ce matin à Paris une réunion intitulée « Redynamiser la ruralité : un enjeu crucial ».

Fort de mon combat pour la défense des Départements ruraux, j’ai participé à l’animation de l’événement et suis intervenu tout particulièrement sur le thème de « la place des jeunes dans les territoires ruraux ». Aux côtés d’autres élus et experts du CESE et de l’ADF, j’ai ainsi pu porter témoignage des actions conduites en Lot-et-Garonne dans ce domaine :

Axe jeunesse développé au sein du Schéma départemental des familles, soutien à l’apprentissage (territoires47.com) et dispositif Apprentoit, aide à l’installation des jeunes agriculteurs, soutien à enseignement supérieur, Campus Numérique 47, Conseil Départemental des Jeunes, convention d’objectifs avec les associations d’éducation populaire, convention éducative…

A travers ces réponses apportées par la collectivité départementale en faveur des jeunes lot-et-garonnais, j’ai mis en exergue le fait que « les plus fragiles d’entre eux subissent de plein fouet les fractures auxquelles nous essayons de faire face : fracture démographique, médicale, numérique, sociale. » Et de conclure en rappelant qu’ « interroger la place des jeunes dans nos territoires ruraux, c’est interroger l’ensemble des politiques publiques qui sont mises en œuvre dans nos Départements ».

J’ai souligné à ce titre que la continuité et le développement de ces mêmes politiques publiques dépendent des justes compensations attendues de l’Etat et de la mise en œuvre d’un véritable plan Marshall pour les Départements ruraux, un combat que je poursuis sans relâche.

Révision de la carte des zones défavorisées : Une première victoire pour l’agriculture lot-et-garonnaise

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Communiqués de presse

La redéfinition des zones soumises à contraintes naturelles (ZSCN) et des zones soumises à contraintes spécifiques (ZSCS), a suscité un vif et légitime émoi au sein de la profession agricole dans notre département. En témoignent les importantes manifestations et mobilisations organisées ces derniers jours par les agriculteurs de Lot-et-Garonne et plus largement du grand sud-ouest.

Il s’agit d’un enjeu majeur pour le Lot-et-Garonne. De nombreux dispositifs de soutien s’adossaient aux zones défavorisées, permettant de compenser ce que la géographie imposait comme handicaps. En effet, les propositions initiales étaient dramatiques pour l’agriculture lot-et-garonnaise car la perte de l’indemnité compensatrice de handicaps naturels (ICHN) induite aurait constitué un préjudice insurmontable pour de nombreux agriculteurs de Lot-et-Garonne, notamment chez les éleveurs.

Dès les premières annonces gouvernementales en 2017, le Département s’est mobilisé aux côtés des agriculteurs afin que la carte des zones défavorisées soit révisée. Il a ainsi interpellé à plusieurs reprises le Ministre de l’Agriculture sur ce sujet par courriers et une motion a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée départementale en mars 2017 afin de faire entendre la voix du Lot-et-Garonne, ce qui avait été le cas mais qui a été remis en cause en décembre dernier.

Suite à la rencontre au Ministère de l’Agriculture mercredi dernier, en présence du Département de Lot-et-Garonne et des syndicats agricoles des Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, les lignes ont bougé et le projet de carte des zones défavorisées est aujourd’hui très positif, avec plus de communes éligibles qu’auparavant, même si le doute persiste sur quelques communes. La nouvelle carte a été approuvée définitivement ce vendredi matin par le Gouvernement.

Je me réjouis de cette avancée majeure. Collectivement, avec les représentants des syndicats agricoles, les parlementaires et les pouvoirs publics, nous sommes parvenus à mettre l’Etat devant ses responsabilités et à le convaincre de revoir ses propositions. Cette carte va être maintenant soumise à l’Union européenne. Aussi, la mobilisation de tous les partenaires impliqués sur ce sujet doit rester totale jusqu’à la confirmation définitive d’un zonage favorable à l’agriculture de notre département.