Audience de l’ADF auprès de la Ministre de la Justice – Une nouvelle occasion pour moi de défendre la Cour d’appel d’Agen

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Communiqués de presse

Présent aux côtés du président de l’Assemblée des Départements de France Dominique Bussereau au sein d’une délégation reçue aujourd’hui par la Ministre de la Justice Nicole Belloubet, j’ai saisi cette occasion pour insister à nouveau sur l’importance des Cours d’Appel de proximité et de celle d’Agen en particulier. La Ministre, déjà sensibilisée à ce sujet à plusieurs reprises, a montré sa parfaite connaissance du dossier.

En effet, depuis l’annonce gouvernementale d’une réorganisation territoriale de la Justice, les élus lot-et-garonnais de toute sensibilité et les représentants de la profession se sont fortement mobilisés pour défendre la Cour d’Appel d’Agen. Composée des parlementaires, des représentants de la Ville d’Agen, de l’Agglomération d’Agen, du Département, de la Région, mais également des Chefs de Cour et de l’Ordre des Avocats, la délégation lot-et-garonnaise avait été reçue en décembre dernier à la Chancellerie de Paris et avait su convaincre par la qualité du dossier présenté.

Au terme des auditions gouvernementales, le 15 janvier 2018, les rapports concernant cette réforme ont été rendus à la Ministre de la Justice. Parmi les mesures détaillées, aucune fermeture de Cour d’Appel n’est proposée mais une mise en cohérence avec l’échelon administratif régional est préconisée. Au niveau départemental, aucune fermeture de site n’est suggérée, les conclusions portant sur deux points principaux :
  • la réorganisation autour d’un tribunal judiciaire départemental qui coordonnerait l’activité de tribunaux de proximité assurant un accueil du justiciable ;
  • les contentieux du quotidien seraient traités au sein des tribunaux de proximité tandis que le tribunal judiciaire traiterait des contentieux spécialisés.
J’ai profité de ce rendez-vous pour remettre à la Ministre en mains propres le rapport élaboré en partenariat avec les élus locaux et parlementaires, acteurs socio-économiques du département et membres des professions judiciaires et juridiques, démontrant objectivement et précisément la nécessité de maintenir en Lot-et-Garonne un service judiciaire de proximité.

Matinée de travail au CESE sur le thème : « Redynamiser la ruralité : un enjeu crucial »

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Au conseil départemental

Le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) et l’Assemblée des Départements de France (ADF) organisaient ce matin à Paris une réunion intitulée « Redynamiser la ruralité : un enjeu crucial ».

Fort de mon combat pour la défense des Départements ruraux, j’ai participé à l’animation de l’événement et suis intervenu tout particulièrement sur le thème de « la place des jeunes dans les territoires ruraux ». Aux côtés d’autres élus et experts du CESE et de l’ADF, j’ai ainsi pu porter témoignage des actions conduites en Lot-et-Garonne dans ce domaine :

Axe jeunesse développé au sein du Schéma départemental des familles, soutien à l’apprentissage (territoires47.com) et dispositif Apprentoit, aide à l’installation des jeunes agriculteurs, soutien à enseignement supérieur, Campus Numérique 47, Conseil Départemental des Jeunes, convention d’objectifs avec les associations d’éducation populaire, convention éducative…

A travers ces réponses apportées par la collectivité départementale en faveur des jeunes lot-et-garonnais, j’ai mis en exergue le fait que « les plus fragiles d’entre eux subissent de plein fouet les fractures auxquelles nous essayons de faire face : fracture démographique, médicale, numérique, sociale. » Et de conclure en rappelant qu’ « interroger la place des jeunes dans nos territoires ruraux, c’est interroger l’ensemble des politiques publiques qui sont mises en œuvre dans nos Départements ».

J’ai souligné à ce titre que la continuité et le développement de ces mêmes politiques publiques dépendent des justes compensations attendues de l’Etat et de la mise en œuvre d’un véritable plan Marshall pour les Départements ruraux, un combat que je poursuis sans relâche.

Révision de la carte des zones défavorisées : Une première victoire pour l’agriculture lot-et-garonnaise

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Communiqués de presse

La redéfinition des zones soumises à contraintes naturelles (ZSCN) et des zones soumises à contraintes spécifiques (ZSCS), a suscité un vif et légitime émoi au sein de la profession agricole dans notre département. En témoignent les importantes manifestations et mobilisations organisées ces derniers jours par les agriculteurs de Lot-et-Garonne et plus largement du grand sud-ouest.

Il s’agit d’un enjeu majeur pour le Lot-et-Garonne. De nombreux dispositifs de soutien s’adossaient aux zones défavorisées, permettant de compenser ce que la géographie imposait comme handicaps. En effet, les propositions initiales étaient dramatiques pour l’agriculture lot-et-garonnaise car la perte de l’indemnité compensatrice de handicaps naturels (ICHN) induite aurait constitué un préjudice insurmontable pour de nombreux agriculteurs de Lot-et-Garonne, notamment chez les éleveurs.

Dès les premières annonces gouvernementales en 2017, le Département s’est mobilisé aux côtés des agriculteurs afin que la carte des zones défavorisées soit révisée. Il a ainsi interpellé à plusieurs reprises le Ministre de l’Agriculture sur ce sujet par courriers et une motion a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée départementale en mars 2017 afin de faire entendre la voix du Lot-et-Garonne, ce qui avait été le cas mais qui a été remis en cause en décembre dernier.

Suite à la rencontre au Ministère de l’Agriculture mercredi dernier, en présence du Département de Lot-et-Garonne et des syndicats agricoles des Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, les lignes ont bougé et le projet de carte des zones défavorisées est aujourd’hui très positif, avec plus de communes éligibles qu’auparavant, même si le doute persiste sur quelques communes. La nouvelle carte a été approuvée définitivement ce vendredi matin par le Gouvernement.

Je me réjouis de cette avancée majeure. Collectivement, avec les représentants des syndicats agricoles, les parlementaires et les pouvoirs publics, nous sommes parvenus à mettre l’Etat devant ses responsabilités et à le convaincre de revoir ses propositions. Cette carte va être maintenant soumise à l’Union européenne. Aussi, la mobilisation de tous les partenaires impliqués sur ce sujet doit rester totale jusqu’à la confirmation définitive d’un zonage favorable à l’agriculture de notre département.

Rencontre avec les agents des archives départementales – site de Saint Jacques

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

J’ai visité ce matin le service des archives départementales (archives contemporaines et de l’état civil – site de Saint Jacques) sous la conduite de Pascal de Toffoli, responsable du site.

J’ai ainsi pu échanger avec une partie des agents de ce service, accompagné du directeur de la culture du Département, Sébastien Durupt et du directeur des archives départementales, Stéphane Capot.

J’ai également visité la totalité de ce bâtiment, aile le l’hôtel du Département qui abritait autrefois la maternité de l’hôpital Saint Jacques, qui propose aujourd’hui une salle de lecture, des espaces de travail, un atelier de restauration des documents et de dépoussiérage, un salle de tri, des bureaux et les magasins de conservation des documents.

L’occasion pour moi de faire un point sur les conditions de travail de ces agents et les besoins exprimés, notamment concernant l’archivage électronique qui impose de nouvelles compétences.

Dans le magasins, j’ai pu consulter quelques-uns des documents originaux de la Résistance et de la seconde Guerre mondiale, qui m’ont replongé quelques instants dans mon passé d’étudiant en histoire.

 

Le miel à l’honneur en Lot-et-Garonne du 15 au 21 janvier !

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce matin au Conseil Départemental, conférence de presse avec Bertrand Auzeral de l’Abeille gasconne pour présenter la Semaine du Miel et des Saveurs, qui se tiendra du 15 au 21 janvier 2018 afin de mettre à l’honneur ce beau et bon produit.


Durant toute la semaine, le miel s’invitera également à table, notamment chez les grands chefs, puisque plusieurs restaurants lot-et-garonnais participent à cet évènement, mais également dans les restaurants des collèges, sous le label « Du 47 dans nos assiettes ».

Fruit d’un partenariat entre le Conseil départemental et l’Abeille gasconne, association de producteurs locaux, cette opération se clôturera par un Marché au Miel, gratuit et ouvert à tous, samedi 20 janvier à l’Hôtel du Département à Agen.

Consultez le livret de recettes à base de miel en cliquant ici >>
consultez le dossier de presse en cliquant ici >>

Réceptions de voeux

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce week-end j’ai participé, aux cotés des élus communaux, à plusieurs réceptions organisées à l’occasion des voeux à la population à Esclottes, à Castelnau sur Gupie, au Mas d’Agenais et à Labretonie, où les élus en ont profité pour inauguration un nouveau local technique.

Un moment de convivialité qui permet de rencontrer et d’échanger avec les élus et les habitants de ces communes.

Mes voeux pour 2018

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

A l’aube de cette nouvelle année, je présente à chaque Lot-et-Garonnais, en mon nom propre et au nom de l’ensemble des conseillers départementaux, tous mes vœux de santé et de bonheur personnel, familial et professionnel. J’adresse un message particulier de solidarité et d’espoir à celles et ceux qui se trouvent confrontés aux difficultés de la vie.

Concernant les Départements, l’année 2017 a été marquée par l’aggravation des difficultés financières, que les plus ruraux d’entre eux subissent de plein fouet. Le Lot-et-Garonne n’a pas été épargné. Le combat que nous menons, avec une trentaine de Départements aux caractéristiques similaires, pour défendre une ruralité dynamique, est loin d’être achevé. Toutefois, en cette période de vœux, je veux croire que ce combat saura trouver une issue favorable. Je m’y emploie sans relâche car je suis convaincu que la ruralité est une force pour le développement de notre pays.

Plus que jamais, nous devons revendiquer cette ruralité et en être fiers ! En Lot-et-Garonne, cette année encore, une multitude de nouveaux projets, qu’ils soient d’initiative publique, privée ou associative, ont vu le jour. Ces projets démontrent que, dans l’espace rural, nos concitoyens savent s’adapter aux mutations du monde, savent innover tout en préservant notre terroir, savent cultiver le bien-vivre ensemble… Je profite de cette occasion pour remercier tous les Lot-et-Garonnais qui s’engagent au quotidien et qui sont les premiers ambassadeurs de cette ruralité vivante.

Avec l’équipe que j’ai l’honneur de conduire au Département, nous continuerons à accompagner tous ces projets, dans le cadre de nos compétences. Parallèlement, nous poursuivrons nos efforts, engagés de longue date, pour maintenir un niveau de service public efficace. Nous continuerons également à investir afin que le Lot-et-Garonne demeure cette terre d’innovation et de talents, toujours plus attractive et agréable à vivre.

L’investissement le plus important sera concentré sur le numérique. Dans ce domaine, nous sommes en avance sur les objectifs nationaux puisque le haut débit sera accessible partout dès 2018 et le très haut débit le sera en suivant, avec les premiers déploiements de fibre optique dans les prochaines semaines. Nous ne relâcherons pas nos efforts ! En effet, ce chantier sans précédent conditionne les futures créations d’entreprises et par conséquent d’emplois, le développement de nouveaux services, et plus généralement la connexion des Lot-et-Garonnais au reste du monde.

Parce que le numérique fait partie intégrante de notre quotidien, notre collectivité a privilégié cette année une carte de vœux électronique. Au-delà de son intérêt économique et écologique, ce support permet de mettre en lumière un secteur d’activités en plein essor en Lot-et-Garonne : le cinéma. En quelques années seulement, le Lot-et-Garonne est en effet devenu un département de cinéma, avec 28 films tournés induisant des retombées économiques majeures. Aussi, en 2018, les plus belles histoires continueront de s’écrire en Lot-et-Garonne.

Tous ensemble, nous pouvons agir de là où nous sommes et nous pouvons, chacun à notre place, contribuer à rendre le monde qui nous entoure plus humain, plus solidaire et plus juste. A chacune et chacun d’entre vous, je vous renouvelle mes meilleurs vœux.

Formation « Installateur de fibre optique » au lycée professionnel de Foulayronnes

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Le programme de déploiement de la fibre optique, porté par le syndicat Lot-et-Garonne numérique, entraîne localement de forts besoins en main d’œuvre. C’est ainsi que lors de la signature du marché de conception et de réalisation du réseau départemental de fibre optique, le groupement de sociétés ENGIE Ineo, SPIE et SAFEGE indiquait que 400 000 heures de travail, sur les 4 ans du marché, soit près de 150 personnes employées par an, seront nécessaires pour mener à bien le projet de déploiement dont 51 % pour la pose et le raccordement des câbles.

J’avais personnellement rencontrer les dirigeants de ces sociétés afin de savoir s’il était possible de mettre en place les formations nécessaires en Lot-et-Garonne.

Les responsables d’ENGIE Ineo ont pris contact avec le Proviseur du lycée de Foulayronnes, Marie Laure Constant et le directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques, Bruno Simonnet afin de discuter des besoins des entreprises. Ils ont également accueillis les enseignants pour les former à ce métier d’avenir.

C’est ainsi qu’une formation «Installateur de fibre optique » a débuté en octobre 2017, regroupant 5 stagiaires qui effectuent 360 heures au lycée et 280 heures en entreprises, avec pour objectif un contrat de travail en 2018.

C’est dans ce contexte que j’ai rencontré aujourd’hui les enseignants, les stagiaires, l’éducation nationale et les entreprises afin d’échanger sur le devenir de cette formation et les besoins dans les années à venir. Nous avons visité l’atelier et le plateau technique extérieur réalisé avec l’entreprise Duplantier de Duras.

A n’en pas douter, le lycée de Foulayronnes propose là une formation en adéquation avec les besoins du marché…

consultez le dossier de presse, en cliquant ici>>