Solidarité pour la survie de la ruralité : 230 motions déjà adoptées

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental

Ce vendredi 2 mars, entouré des conseillers départementaux et de représentants de l’Amicale des maires et l’Association des maires ruraux, j’ai remis à Madame le Préfet le recueil des délibérations votées par les conseils municipaux pour la défense de la ruralité.

remise des motions de solidarité avec le Département pour la survie de la ruralité

Remise aujourd'hui à la préfecture des motions de "solidarité pour la survie de la ruralité" déjà adoptées par plus de 230 collectivités lot-et-garonnaises

Publiée par Lot-et-Garonne, le Département sur vendredi 2 mars 2018


En novembre dernier, les conseillers départementaux avait adopté à l’unanimité une motion visant à mobiliser les maires et les présidents d’intercommunalité pour les associer au combat mené par les Départements ruraux et celui de Lot-et-Garonne en particulier, mais également par les collectivités dans leur ensemble, qui doivent faire face à un poids croissant des contraintes financières imposées par l’Etat.

Cette motion, soutenue et relayée par l’Amicale des maires et l’Association des maires ruraux a été adoptée à ce jour par plus de 230 communes et intercommunalités lot-et-garonnaises (d’autres sont en cours d’adoption). Reprenant les différentes mesures qui asphyxient les Départements depuis plus de 10 ans, elle met en évidence le fait que, sans réaction de l’Etat à très court terme pour redonner une marge de manœuvre aux Départements, l’effet domino sera dramatique pour le territoire.

Le combat du Lot-et-Garonne s’est révélé utile et salutaire. La question des Départements ruraux est désormais un enjeu national. Le Lot-et-Garonne figurait parmi les premiers Départements à « porter le fer dans la plaie ». A raison ! Car aujourd’hui, plus de 25 Départements l’ont rejoint et la très grande majorité soutient ce combat, celui de la lutte contre la spirale infernale de l’appauvrissement des territoires ruraux.

Le groupe de travail que j’anime à l’Assemblée des Départements de France finalise des propositions de péréquation (à la fois horizontale et verticale) concrètes qui se résument en « un plan Marshall pour les Départements ruraux ».

Pour en savoir plus, consultez les documents ci dessous :  

Audience de l’ADF auprès de la Ministre de la Justice – Une nouvelle occasion pour moi de défendre la Cour d’appel d’Agen

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Communiqués de presse

Présent aux côtés du président de l’Assemblée des Départements de France Dominique Bussereau au sein d’une délégation reçue aujourd’hui par la Ministre de la Justice Nicole Belloubet, j’ai saisi cette occasion pour insister à nouveau sur l’importance des Cours d’Appel de proximité et de celle d’Agen en particulier. La Ministre, déjà sensibilisée à ce sujet à plusieurs reprises, a montré sa parfaite connaissance du dossier.

En effet, depuis l’annonce gouvernementale d’une réorganisation territoriale de la Justice, les élus lot-et-garonnais de toute sensibilité et les représentants de la profession se sont fortement mobilisés pour défendre la Cour d’Appel d’Agen. Composée des parlementaires, des représentants de la Ville d’Agen, de l’Agglomération d’Agen, du Département, de la Région, mais également des Chefs de Cour et de l’Ordre des Avocats, la délégation lot-et-garonnaise avait été reçue en décembre dernier à la Chancellerie de Paris et avait su convaincre par la qualité du dossier présenté.

Au terme des auditions gouvernementales, le 15 janvier 2018, les rapports concernant cette réforme ont été rendus à la Ministre de la Justice. Parmi les mesures détaillées, aucune fermeture de Cour d’Appel n’est proposée mais une mise en cohérence avec l’échelon administratif régional est préconisée. Au niveau départemental, aucune fermeture de site n’est suggérée, les conclusions portant sur deux points principaux :
  • la réorganisation autour d’un tribunal judiciaire départemental qui coordonnerait l’activité de tribunaux de proximité assurant un accueil du justiciable ;
  • les contentieux du quotidien seraient traités au sein des tribunaux de proximité tandis que le tribunal judiciaire traiterait des contentieux spécialisés.
J’ai profité de ce rendez-vous pour remettre à la Ministre en mains propres le rapport élaboré en partenariat avec les élus locaux et parlementaires, acteurs socio-économiques du département et membres des professions judiciaires et juridiques, démontrant objectivement et précisément la nécessité de maintenir en Lot-et-Garonne un service judiciaire de proximité.

Matinée de travail au CESE sur le thème : « Redynamiser la ruralité : un enjeu crucial »

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Au conseil départemental

Le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) et l’Assemblée des Départements de France (ADF) organisaient ce matin à Paris une réunion intitulée « Redynamiser la ruralité : un enjeu crucial ».

Fort de mon combat pour la défense des Départements ruraux, j’ai participé à l’animation de l’événement et suis intervenu tout particulièrement sur le thème de « la place des jeunes dans les territoires ruraux ». Aux côtés d’autres élus et experts du CESE et de l’ADF, j’ai ainsi pu porter témoignage des actions conduites en Lot-et-Garonne dans ce domaine :

Axe jeunesse développé au sein du Schéma départemental des familles, soutien à l’apprentissage (territoires47.com) et dispositif Apprentoit, aide à l’installation des jeunes agriculteurs, soutien à enseignement supérieur, Campus Numérique 47, Conseil Départemental des Jeunes, convention d’objectifs avec les associations d’éducation populaire, convention éducative…

A travers ces réponses apportées par la collectivité départementale en faveur des jeunes lot-et-garonnais, j’ai mis en exergue le fait que « les plus fragiles d’entre eux subissent de plein fouet les fractures auxquelles nous essayons de faire face : fracture démographique, médicale, numérique, sociale. » Et de conclure en rappelant qu’ « interroger la place des jeunes dans nos territoires ruraux, c’est interroger l’ensemble des politiques publiques qui sont mises en œuvre dans nos Départements ».

J’ai souligné à ce titre que la continuité et le développement de ces mêmes politiques publiques dépendent des justes compensations attendues de l’Etat et de la mise en œuvre d’un véritable plan Marshall pour les Départements ruraux, un combat que je poursuis sans relâche.

Révision de la carte des zones défavorisées : Une première victoire pour l’agriculture lot-et-garonnaise

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Communiqués de presse

La redéfinition des zones soumises à contraintes naturelles (ZSCN) et des zones soumises à contraintes spécifiques (ZSCS), a suscité un vif et légitime émoi au sein de la profession agricole dans notre département. En témoignent les importantes manifestations et mobilisations organisées ces derniers jours par les agriculteurs de Lot-et-Garonne et plus largement du grand sud-ouest.

Il s’agit d’un enjeu majeur pour le Lot-et-Garonne. De nombreux dispositifs de soutien s’adossaient aux zones défavorisées, permettant de compenser ce que la géographie imposait comme handicaps. En effet, les propositions initiales étaient dramatiques pour l’agriculture lot-et-garonnaise car la perte de l’indemnité compensatrice de handicaps naturels (ICHN) induite aurait constitué un préjudice insurmontable pour de nombreux agriculteurs de Lot-et-Garonne, notamment chez les éleveurs.

Dès les premières annonces gouvernementales en 2017, le Département s’est mobilisé aux côtés des agriculteurs afin que la carte des zones défavorisées soit révisée. Il a ainsi interpellé à plusieurs reprises le Ministre de l’Agriculture sur ce sujet par courriers et une motion a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée départementale en mars 2017 afin de faire entendre la voix du Lot-et-Garonne, ce qui avait été le cas mais qui a été remis en cause en décembre dernier.

Suite à la rencontre au Ministère de l’Agriculture mercredi dernier, en présence du Département de Lot-et-Garonne et des syndicats agricoles des Régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, les lignes ont bougé et le projet de carte des zones défavorisées est aujourd’hui très positif, avec plus de communes éligibles qu’auparavant, même si le doute persiste sur quelques communes. La nouvelle carte a été approuvée définitivement ce vendredi matin par le Gouvernement.

Je me réjouis de cette avancée majeure. Collectivement, avec les représentants des syndicats agricoles, les parlementaires et les pouvoirs publics, nous sommes parvenus à mettre l’Etat devant ses responsabilités et à le convaincre de revoir ses propositions. Cette carte va être maintenant soumise à l’Union européenne. Aussi, la mobilisation de tous les partenaires impliqués sur ce sujet doit rester totale jusqu’à la confirmation définitive d’un zonage favorable à l’agriculture de notre département.

Le miel à l’honneur en Lot-et-Garonne du 15 au 21 janvier !

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce matin au Conseil Départemental, conférence de presse avec Bertrand Auzeral de l’Abeille gasconne pour présenter la Semaine du Miel et des Saveurs, qui se tiendra du 15 au 21 janvier 2018 afin de mettre à l’honneur ce beau et bon produit.


Durant toute la semaine, le miel s’invitera également à table, notamment chez les grands chefs, puisque plusieurs restaurants lot-et-garonnais participent à cet évènement, mais également dans les restaurants des collèges, sous le label « Du 47 dans nos assiettes ».

Fruit d’un partenariat entre le Conseil départemental et l’Abeille gasconne, association de producteurs locaux, cette opération se clôturera par un Marché au Miel, gratuit et ouvert à tous, samedi 20 janvier à l’Hôtel du Département à Agen.

Consultez le livret de recettes à base de miel en cliquant ici >>
consultez le dossier de presse en cliquant ici >>

Réceptions de voeux

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce week-end j’ai participé, aux cotés des élus communaux, à plusieurs réceptions organisées à l’occasion des voeux à la population à Esclottes, à Castelnau sur Gupie, au Mas d’Agenais et à Labretonie, où les élus en ont profité pour inauguration un nouveau local technique.

Un moment de convivialité qui permet de rencontrer et d’échanger avec les élus et les habitants de ces communes.

Inauguration des travaux de rénovation de l’école primaire de Seyches

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce samedi, j’ai participé à l’inauguration des travaux de restauration de l’école élémentaire de Seyches, avec l’aménagement d’une salle d’activités et d’un préau.

Ce projet a consisté dans la réalisation de la rénovation des salles de classe, la création de blocs sanitaires accessibles aux handicapés, des travaux d’isolation thermique et remplacement de menuiseries, la mise en conformité électrique avec remplacement des appareils de chauffage, l’aménagement d’une salle d’activités dans un garage communal et la restauration du préau de l’école côté bâtiment Nord.



La fermeture définitive de la rue des Ecoles a également permis de sécuriser le site et de réunir les deux bâtiments qui étaient situés de chaque côté de la route, par la création d’une grande cour de récréation.

La commune a bénéficié pour ce projet dont le montant des travaux s’élève à 350 000 euros HT, d’une subvention départementale de 83 160 euros et d’une participation de l’Etat au titre de la DETR 2016 d’un montant de 87 500 euros.

Les sportifs lot-et-garonnais à l’honneur

Written by camanisenat. Posted in Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce vendredi à Meilhan sur Garonne, le Département organisait la 13ème cérémonie de remise des trophées aux meilleurs sportifs du Lot-et-Garonne.

Cette année, 178 champions individuels ou en équipe ont brillé au niveau national ; 15 super champions classés parmi les cinq meilleurs européens ou les dix meilleurs mondiaux ont été également récompensés.

Par ailleurs, des Trophées « Coup de cœur » ont également été décernés à six Jeunes sportifs formés en Lot-et-Garonne et qui brillent au niveau international :
  • Lucie Jarrige, 26 ans, originaire de Monflanquin, championne du monde d’handi escalade en 2016, vainqueur d’une manche de la coupe du monde d’handi-escalade en octobre 2017 à Sheffield. Doctorante, chercheuse en sciences elle a également reçu récemment une bourse L’Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science.
  • Astrid Benedetti, 16 ans, originaire du Temple sur Lot, sacrée en août 2017 championne d’Europe des moins de 16 ans avec l’équipe de France de basket
  • Montserrat Amédée, 21 ans, originaire de Lavardac, joueuse de l’équipe de France de rugby médaillée de bronze à la dernière Coupe du monde
  • Cindy Coat, 22 ans, licenciée au club de canoë-kayak de la Vallée du Dropt: Multi-médaillée aux Championnats d’Europe et du Monde senior et aux championnats du Monde des moins de 23 ans
  • Anthony Belleau, 21 ans, originaire de Monflanquin et formé à l’école de rugby des 4 cantons. Joueur professionnel à Toulon et sélectionné pour la première fois en équipe de France lors de la tournée d’automne contre les All-Blacks et l’Afrique du Sud
  • Loïc Gouget, 26 ans, originaire de Cancon et Moulinet, champion d’Europe de boxe française assaut en octobre 2017


Enfin, le trophée « Champion de l’année » a été remis à Théau Le Loch, néracais et licencié au canoë-kayak du Val d’Albret à Lavardac : champion du monde junior de canoë par équipe en descente classique ; médaillé de bronze en individuel en descente classique et médaillé de bronze par équipe en descente sprint, champion de France en canoë bi-place,…

La soirée, qui a réuni plus de 500 personnes, a été ponctuée d’un spectacle magnifique de trampoline, de porté acrobatique et de drapé aérien par le troupe Sportists.

Bravo à tous ces sportifs mais également à tous les dirigeants et bénévoles qui font vivre nos associations et sans qui rien ne serait possible.