Lot et Garonne

Ma lettre aux Lot-et-Garonnais

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

« Le 20 mars 2008, à l’issue d’une campagne électorale passionnée et marquante, l’Assemblée départementale nouvellement installée me faisait l’honneur de m’élire président du Conseil général de Lot-et-Garonne.

Cette élection était le résultat d’un engagement ancien au service de notre département et de ses habitants. En effet, tout comme vous, j’ai le Lot-et-Garonne chevillé au cœur. J’aime passionnément notre département et je veux, pour lui et ses habitants, le meilleur.

Notre ruralité vivante et innovante, notre histoire, notre patrimoine, nos paysages, notre art de vivre sont de formidables atouts de développement et d’attractivité.

Cette vision volontariste et optimiste est très majoritairement partagée, et c’est en partie pour cela que les Lot-et-Garonnais et les élus départementaux m’ont renouvelé leur confiance en 2011 et 2015.

Durant cette période, notre département s’est profondément transformé : évolution sociologique, mutations économiques, industrielles et agricoles, révolution numérique, défi écologique, nouvelles attentes des populations et des territoires…

Le Conseil général, devenu Conseil départemental, a pris la mesure de ces transformations. Il s’est toujours adapté au contexte et aux évolutions réglementaires et législatives.

Mais, indéniablement cette évolution s’accélère aujourd’hui. En outre, la société attend désormais un renouvellement plus prononcé de son personnel politique, comme l’ont montré les dernières échéances électorales et les récents mouvements sociaux.

Le rapport des citoyens à la démocratie et à leurs représentants élus a changé.

Dans ce contexte, et au terme de onze années d’engagement à la tête du Département, j’ai décidé de « passer le relais » à une nouvelle génération et de quitter la présidence du Conseil départemental le 1er mai prochain.

Cette décision vous surprendra sans doute. Mûrement réfléchie, elle a été prise dans la sérénité et la confiance, en concertation avec les membres de l’exécutif départemental. Elle repose sur deux éléments forts.

Le premier relève de mon analyse de la situation politique. A 67 ans, il me paraît judicieux et sage de préparer le renouvellement de mon équipe et de permettre à une nouvelle génération d’exercer les responsabilités. Le deuxième a trait à ma situation personnelle. Elle ne me permet plus de disposer de la disponibilité que nécessite, de mon point de vue, un mandat de président. Veuf et père d’un enfant déficient mental, je n’ai plus cette capacité d’engagement permanent sur le terrain qui me tient tant à cœur.

Par ailleurs, cette décision intervient après le vote du budget 2019 qui aura vu la situation financière du Département confortée. Le rebond annoncé est devenu une réalité et jamais, dans son histoire récente, le Lot-et-Garonne n’a concentré un tel niveau d’investissements publics et privés.

L’exécutif départemental, dont l’unité, le travail collectif et le sens de l’intérêt général méritent d’être soulignés, dispose de nombreux talents aptes à assurer la présidence.

Après concertation avec l’ensemble des élus du groupe majoritaire, nous avons collectivement décidé de proposer à l’Assemblée départementale d’élire à la présidence, en mai prochain, Sophie Borderie, conseillère départementale de Marmande 2, actuelle vice-présidente en charge des solidarités.

Sophie Borderie dispose de toutes les qualités et de l’expérience nécessaire pour me succéder à la présidence. Elle incarne également le renouveau que les Lot-et-Garonnais appellent de leurs vœux. Nous lui faisons entièrement confiance pour porter avec conviction et efficacité les dossiers du département.

Je reste bien entendu conseiller départemental et élu du canton des Coteaux de Guyenne, sur lequel je continuerai à m’investir avec passion, aux côtés de Caroline Haure-Trochon et de nos suppléants, Dany Blanc et Jean-Marc Desveaux.

Je poursuivrai également mon action au plan départemental dans le domaine du numérique, en tant que président du syndicat mixte Lot-et-Garonne numérique.

Je tenais par cette lettre à vous informer de ma décision et des raisons qui ont motivé ce choix.

Je continuerai demain, à ma place, à m’impliquer dans l’action publique départementale.

Convaincu du bien-fondé de ma décision, c’est avec confiance et optimisme que je vous invite à appréhender l’avenir de notre département. »

Pierre CAMANI
Président du Conseil départemental

Assemblée générale de l’UNA Guyenne

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce matin, j’ai participé à l’assemblée générale de l’UNA Guyenne qui compte 120 salariés, en présence d’Edouard Delorme, Président départemental de l’UNA, d’Emilien Ros, Maire d’Allemans du Dropt, de Danielle Dhélias et Alain Picard, Conseillers départementaux du canton du Val du Dropt.

J’ai souhaité être présent à cette assemblée générale, en raison d’un contexte local difficile, pour remercier notamment Mme Marquez, Présidente de l’UNA Guyenne, pour son implication à trouver des solutions appropriées, suite à la liquidation de l’UNA Lauzun. C’est parce que nous travaillons ensemble depuis longtemps dans un esprit de confiance et de respect mutuels que nous avons pu assurer la continuité d’un service essentiel pour les habitants de ce secteur.

Les associations d’aide à domicile sont des acteurs incontournables dans le maintien à domicile de nos aînés et j’ai voulu, par ma présence, remercier tous les salariés qui par leur engagement et leur dévouement améliorent le quotidien des personnes âgées.

Le Département réfléchit et travaille avec les associations afin de trouver les solutions adaptées aux difficultés qu’elles peuvent rencontrer, notamment depuis la suppression des contrats aidés, mais également pour trouver des personnels car un certain nombre d’emplois restent vacants. En effet, le métier souffre d’une désaffection due au manque de reconnaissance, à sa faible rémunération et à ses contraintes spécifiques.

 

Une nouvelle fois, j’ai pu assurer du soutien plein et entier du Département aux fédérations départementales et à l’ensemble des associations locales dans un domaine qui est au coeur des solidarités sociales, compétence majeure des Départements.

Trophées Eco Actions 2018 : le Lot et Garonne récompensé

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Une nouvelle fois, notre action « du 47 dans nos assiettes » a été distinguée au niveau national. Après le prix Territoria 2017, c’est l’association Eco Maires qui nous a récompensés pour cette opération qui a consisté à créer les conditions favorables pour que les producteurs locaux approvisionnent le marché de la restauration collective, notamment les collèges, en favorisant la mise en œuvre d’une économie circulaire, solidaire et responsable, en luttant contre le gaspillage alimentaire et en menant une politique de santé publique au bénéfice des enfants.

J’étais très fier de recevoir ce Trophée Eco Actions à l’Assemblée nationale pour un projet qui me tient particulièrement à coeur.  

Dès 2011, la collectivité départementale s’est souciée de la restauration scolaire et de ses conséquences pour l’économie locale, dans un département essentiellement agricole. En 2014, un audit global a été réalisé sur des 24 services de restauration des collèges pour en connaitre le fonctionnement dans les détails. Des objectifs ont été fixés et des moyens mis en place pour y parvenir.Ces modifications des pratiques de la commande publique se sont accompagnées d’un travail spécifique mené avec les filières de production agricole locales, pour repérer celles qui pouvaient fournir en volume et régularité les collèges et leur permettre de répondre au marché public. Les marchés ne sont plus renouvelés annuellement mais sont pluriannuels désormais.

Deux objectifs étaient définis :
  • favoriser les circuits courts et locaux pour l’approvisionnement de la restauration collective en maîtrisant la traçabilité des produits et soutenir les filières agricoles pour les engager dans cette démarche d’approvisionnement,
  • lutter contre le gaspillage alimentaire en servant aux élèves des collèges des produits frais, de saison, issus d’une agriculture durable ou bio (souci de santé publique, meilleure consommation par les élèves, éducation des élèves au goût et aux produits saisonniers, etc.).
Les premiers bilans sont positifs puisque :
  • Sur les deux principales familles de produits alimentaires consommées par les collèges : produits frais et produits surgelés-épicerie-conserves, la proportion des volumes commandés a été inversée. En deux ans, nous avons dépassé l’objectif initial avec désormais 70 % de produits frais contre 30 % de surgelés-épicerie-conserves,
  • Gaspillage alimentaire : dépassement de l’objectif initial avec une baisse de 60 %, soit 500 000 € d’économies réalisées,
  • 100 % des produits frais (hors produits exotiques) sont issus du Lot-et-Garonne et de Nouvelle-Aquitaine,

Notre objectif, outre le fait d’amplifier l’opération dans la restauration scolaire est de la généraliser à l’ensemble de la restauration collective, dans les EHPAD, les écoles du département lorsque les communes le souhaitent.

Forum des métiers à l’école In’Tech Sud d’Agen

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Billets

Ce vendredi, j’ai participé à la présentation des projets et à la remise des prix de l’école In’Tech Sud d’Agen.

Cette école du numérique, qui forme des Bac+5, est arrivée dans l’Agenais il y a trois ans. Elle est installée dans les locaux du Campus Numérique, qui accueille également un incubateur de start-up, et bientôt un pôle Recherche et Développement, des espaces de travail collectif et de restauration.

Par sa pédagogie par projet, In’Tech Sud a chamboulé l’offre de formation numérique en Lot et Garonne et au delà. Les étudiants, experts en informatique, deviennent des acteurs opérationnels que les entreprises apprécient. Pour preuve, 100% des étudiants d’In’Tech Sud signent un CDI dés la fin de leurs études.

Ce campus constitue une chance et un atout majeur pour le développement de l’économie numérique en Lot et Garonne. En effet, la révolution numérique a tendance à se concentrer dans les grandes métropoles, laissant de côté les territoires ruraux. Avec ce superbe outil, dont le Département, (avec le CCI, les autres chambres consulaires, les communautés d’agglomération et de nombreux partenaires privés) est un acteur majeur, l’économie numérique dispose désormais du terreau propice à son développement.

J’ai particulièrement aimé l’ambiance de cette remise de prix : de l’énergie, le sens du collectif qui est un marqueur de cette école, de la vitalité et du plaisir d’étudier dans cette structure…

Jean-Michel Talavera, Président d’In’Tech Agen, a encore de nombreux projets pour l’école qui constitue le coeur du réacteur d’un campus numérique en plein essor.

Rencontre avec un groupe de gilets jaunes à Marmande

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Billets

Ce samedi après midi, j’ai participé -à titre personnel- à une réunion près du rond point du Leclerc à Marmande. En effet, un ami gilet jaune m’a proposé de venir le rencontrer sur site pour échanger avec lui et ses collègues ! Cette rencontre impromptue s’est transformée en débat avec l’ensemble des personnes présentes.

Echanges nourris, sincères, respectueux les uns des autres. j’ai été interpellé sur l’ensemble des thématiques que portent les gilets jaunes : pouvoir d’achat, justice sociale, rétablissement de l’ISF, référendum d’initiative citoyenne. Sur ce dernier point, j’ai préconisé à mes interlocuteurs de se méfier des solutions radicales qui créent plus de problèmes qu’elles n’apportent de solutions. J’ai rappelé mon attachement à la démocratie représentative qui constitue le socle de notre République et qui est, selon la phrase de Wiston Churchill, « le pire des systèmes à l’exception de tous les autres » !

Je suis en revanche très favorable à un approfondissement notable de la démocratie participative, de manière à mieux associer les citoyens aux décisions. Le Gouvernement doit prendre des mesures fortes dans ce sens. Mais les collectivités locales doivent aussi prendre des initiatives. Avec mon équipe au Conseil départemental, je m’y emploierai.

(photo A. Guilbaut)

Certains participants au rassemblement m’ont fait part publiquement, ou en aparté, de leur situation personnelle, de leurs difficultés à joindre les deux bouts. Je connais bien ces situations pour rencontrer dans mon quotidien des concitoyens qui y sont confrontés.

Le mouvement des gilets jaunes est avant tout, pour de nombreuses catégories sociales, une révolte contre l’effondrement du pouvoir d’achat et contre l’injustice sociale qui sévit dans notre pays alors que les prélèvements et la redistribution sont pourtant importants.

En cela, ce mouvement est une opportunité. Le débat lancé par le Gouvernement est une occasion unique de travailler tous ensemble à l’élaboration de solutions efficaces et partagées.

Lancement de la 2ème édition de la semaine du Miel

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Cette année encore, le Conseil départemental sera aux côtés de l’Abeille gasconne, pour la 2ème édition de la Semaine du Miel et des saveurs, qui se tiendra du 14 au 20 janvier dans tout le département et se clôturera par un Marché au Miel, gratuit et ouvert à tous, samedi 19 janvier de 10 h à 17 h à l’Hôtel du Département à Agen.

L’Abeille gasconne, présidée depuis 2011 par Bertand Auzeral compte deux autres structures : le Groupement de défense sanitaire apicole et le Rucher Ecole. Le syndicat fédère 300 adhérents sur les 400 apiculteurs répertoriés. Au total, le Lot-et-Garonne compte plus de 16 000 ruches. 

   

Vous le savez, la santé des abeilles témoigne de l’état de notre environnement. C’est pourquoi, le Département a adopté en avril 2017 un plan apicole durable visant à apporter un soutien encore plus efficient à la filière. Ce plan est décliné en quatre objectifs majeurs : 

  • soutenir la structuration de la filière apicole lot-et-garonnaise ; 
  • sensibiliser, communiquer, informer tous les publics du département sur la filière et ses enjeux ; 
  • renforcer la diffusion de la connaissance tout en complétant cette dernière de manière collaborative et participative ; 
  • assurer la conservation des abeilles domestiques et par-delà l’ensemble des pollinisateurs utiles aux agrosystèmes. 
L’engagement du Département aux côtés des apiculteurs s’inscrit dans notre volonté de faire du Lot-et-Garonne un territoire pilote dans l’excellence environnementale ! un département où l’abeille est reine !  

Retrouvez le programme de la semaine du Miel en cliquant ici >>

   

vernissage de l’exposition de trois artistes au Conseil Départemental

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Billets

Depuis plusieurs mois, l’Hôtel du Département accueille des artistes lot-et-garonnais qui exposent leurs oeuvres dans l’une des salles de réunions, la salle Garonne.

Ce vendredi, avait lieu le vernissage de l’exposition de trois artistes :
  • Laurence Girerd du Passage d’Agen propose des oeuvres dans les tons de gris (huile, acrylique ou pastel)  
 
  • Richard Carratier, peintre et sculpteur, de Puymirol. Graphiste pendant 40 ans il se consacre aujourd’hui complètement à ses passions, la peinture et la sculpture.  
 
  • Marie B Carratier (MabDigitalArt) Combine photos et illustrations et crée des visuels drôles ou poétiques. Ici est exposée sa série Ladies

Ces expositions qui se succèdent nous permettent de mettre en valeur les créations de tous ces artistes talentueux et de faire connaître leur travail à tous ceux qui se succèdent dans cette salle de réunion.

       

Mes voeux aux Lot-et-Garonnais

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Billets

A l’occasion de cette nouvelle année, j’adresse mes vœux les plus chaleureux de bonheur, de joie, de réussite et de santé à l’ensemble des Lot-et-Garonnais et à ceux qui leur sont chers. J’ai une pensée pour celles et ceux que la vie touche durement, et je leur transmets, au nom de l’Assemblée départementale dans son ensemble et en mon nom personnel, un message de solidarité et d’espoir.

La fin de l’année 2018 laissera à chacun un goût amer.

Une nouvelle fois, le terrorisme a frappé le territoire français, à Strasbourg. Les liens qui unissent le département de Lot-et-Garonne et l’Alsace sont anciens et profonds. Au côté de nos amis Alsaciens, nous faisons bloc, pour réaffirmer, encore et toujours, les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité inscrites au fronton de nos mairies.

Le décès d’un gilet jaune, à la veille de Noël en Lot-et-Garonne, a marqué d’un sceau funèbre ce mouvement de citoyens dont l’un des combats est de faire entendre la voix des territoires ruraux délaissés par une administration centrale parfois déconnectée des réalités territoriales et tentée par la recentralisation.

Ces réalités territoriales et l’avenir de notre agriculture seront, je l’espère, au cœur des débats des élections européennes qui se tiendront en mars prochain. Car notre ruralité, pour peu qu’on lui en donne les moyens, porte en elle les clefs de son propre développement.

L’ensemble des collectivités territoriales traverse une passe difficile du fait des contraintes imposées par l’Etat dans le cadre de la réduction des déficits des comptes de la nation. Pour autant, le Lot-et-Garonne continue à initier et à concrétiser des projets innovants et porteurs d’avenir pour notre territoire.

J’en veux pour preuve l’aménagement numérique avec l’accélération du déploiement de la fibre optique, l’aménagement de la RN21 dans la continuité de la déviation de Villeneuve-sur-Lot jusqu’à son débouché agenais, l’extension, désormais acquise grâce à l’implication de tous les élus locaux, de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire, la pose de la première pierre du Center Parcs, équipement de loisir à fort rayonnement touristique. L’industrie agro-alimentaire connaît un niveau d’investissements et de création d’emplois inégalés depuis longtemps.

Ces projets d’envergure créeront des emplois et rendront notre département plus attractif. L’enjeu pour notre département va consister demain à favoriser et organiser les formations adaptées pour faciliter les recrutements par les entreprises. J’en fais ma priorité pour 2019.

J’ai aujourd’hui la conviction que le rebond que j’avais annoncé au printemps pour notre territoire est bien là. Le dynamisme agricole, économique, social et associatif de notre département est une réalité. Les derniers chiffres de l’INSEE le montrent : le Lot-et-Garonne attire de nouveaux habitants, contrairement à près d’un quart des départements qui présentent pourtant le même caractère rural que le nôtre.

En 2019, le Département va continuer à investir pour notre jeunesse et en particulier pour nos collégiens, dans le cadre d’un plan de modernisation des collèges et dans l’accompagnement d’un projet novateur et unique en France pour les élèves en situation de décrochage.

Je forme le vœu que 2019 soit placé sous le signe d’une confiance retrouvée entre nos concitoyens et ceux qui les représentent. Il nous faut collectivement réinventer les formes de participation citoyenne aux projets publics. Ce sera également un enjeu pour 2019.

Campus numérique 47 – visite de l’incubateur

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce matin, j’ai effectué avec Jean Dreuil, Président du Campus Numérique 47, une visite du nouvel incubateur qui offre 145m2 répartis en 9 bureaux, un espace de coworking, une salle multifonctions et de formation, un espace de convivialité. Aujourd’hui, 8 des 9 bureaux sont déjà occupés.

Après une visite des lieux, les différentes Start-up déjà installées nous ont présenté leur entreprise et leur projet, avant un temps d’échange devant la presse.

Un nouvel outil, au sein du Campus Numérique 47, installé dans les anciens locaux de l’ESPE à Agen, qui vient renforcer la place de l’économie numérique dans notre département et qui propose avec Intech’Sud et C2RT une formation de haut niveau et des services numériques ouverts à tous.




Conférence des territoires au Conseil Départemental

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets, Communiqués de presse

Cet après-midi, j’ai réuni une nouvelle fois la Conférence des territoires qui regroupe l’ensemble des Communautés d’agglomération et communautés de communes du département.

Le Président de la Chambre des Métiers, Yvon Setze, était présent pour présenter la plateforme « territoires47.com » qui regroupe toute les informations relatives à l’artisanat (les chiffres clés, comment devenir artisan, trouver un artisan près de chez soi, se former ou travailler dans l’artisanat. Elaborée avec le concours du Département, cette plateforme est une première en France. le Directeur général de l’Assemblée permanente des chambres des métiers était présent pour la circonstance, ainsi que la Présidente de la Chambre des métiers et de l’artisanat interdépartementale.

La réunion s’est poursuivie par la présentation de job47.fr, dont l’objectif est de mettre en relation employeurs et demandeurs d’emploi allocataires du RSA. Cette plateforme créée par le département, en lien avec les acteurs de l’insertion (pôle emploi, mission locale, PLIE …) fera le lien entre candidatures et offres d’emplois.

Cette rencontre m’a également permis d’aborder un certain nombre de dossiers concernant les intercommunalités et de clore les polémiques nées de l’interprétations des propos que j’avais tenus sur la situation des départements, à l’occasion du Débat sur les Orientations budgétaires 2018.