Lot et Garonne

Forum des métiers à l’école In’Tech Sud d’Agen

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Billets

Ce vendredi, j’ai participé à la présentation des projets et à la remise des prix de l’école In’Tech Sud d’Agen.

Cette école du numérique, qui forme des Bac+5, est arrivée dans l’Agenais il y a trois ans. Elle est installée dans les locaux du Campus Numérique, qui accueille également un incubateur de start-up, et bientôt un pôle Recherche et Développement, des espaces de travail collectif et de restauration.

Par sa pédagogie par projet, In’Tech Sud a chamboulé l’offre de formation numérique en Lot et Garonne et au delà. Les étudiants, experts en informatique, deviennent des acteurs opérationnels que les entreprises apprécient. Pour preuve, 100% des étudiants d’In’Tech Sud signent un CDI dés la fin de leurs études.

Ce campus constitue une chance et un atout majeur pour le développement de l’économie numérique en Lot et Garonne. En effet, la révolution numérique a tendance à se concentrer dans les grandes métropoles, laissant de côté les territoires ruraux. Avec ce superbe outil, dont le Département, (avec le CCI, les autres chambres consulaires, les communautés d’agglomération et de nombreux partenaires privés) est un acteur majeur, l’économie numérique dispose désormais du terreau propice à son développement.

J’ai particulièrement aimé l’ambiance de cette remise de prix : de l’énergie, le sens du collectif qui est un marqueur de cette école, de la vitalité et du plaisir d’étudier dans cette structure…

Jean-Michel Talavera, Président d’In’Tech Agen, a encore de nombreux projets pour l’école qui constitue le coeur du réacteur d’un campus numérique en plein essor.

Rencontre avec un groupe de gilets jaunes à Marmande

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Billets

Ce samedi après midi, j’ai participé -à titre personnel- à une réunion près du rond point du Leclerc à Marmande. En effet, un ami gilet jaune m’a proposé de venir le rencontrer sur site pour échanger avec lui et ses collègues ! Cette rencontre impromptue s’est transformée en débat avec l’ensemble des personnes présentes.

Echanges nourris, sincères, respectueux les uns des autres. j’ai été interpellé sur l’ensemble des thématiques que portent les gilets jaunes : pouvoir d’achat, justice sociale, rétablissement de l’ISF, référendum d’initiative citoyenne. Sur ce dernier point, j’ai préconisé à mes interlocuteurs de se méfier des solutions radicales qui créent plus de problèmes qu’elles n’apportent de solutions. J’ai rappelé mon attachement à la démocratie représentative qui constitue le socle de notre République et qui est, selon la phrase de Wiston Churchill, « le pire des systèmes à l’exception de tous les autres » !

Je suis en revanche très favorable à un approfondissement notable de la démocratie participative, de manière à mieux associer les citoyens aux décisions. Le Gouvernement doit prendre des mesures fortes dans ce sens. Mais les collectivités locales doivent aussi prendre des initiatives. Avec mon équipe au Conseil départemental, je m’y emploierai.

(photo A. Guilbaut)

Certains participants au rassemblement m’ont fait part publiquement, ou en aparté, de leur situation personnelle, de leurs difficultés à joindre les deux bouts. Je connais bien ces situations pour rencontrer dans mon quotidien des concitoyens qui y sont confrontés.

Le mouvement des gilets jaunes est avant tout, pour de nombreuses catégories sociales, une révolte contre l’effondrement du pouvoir d’achat et contre l’injustice sociale qui sévit dans notre pays alors que les prélèvements et la redistribution sont pourtant importants.

En cela, ce mouvement est une opportunité. Le débat lancé par le Gouvernement est une occasion unique de travailler tous ensemble à l’élaboration de solutions efficaces et partagées.

Lancement de la 2ème édition de la semaine du Miel

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Cette année encore, le Conseil départemental sera aux côtés de l’Abeille gasconne, pour la 2ème édition de la Semaine du Miel et des saveurs, qui se tiendra du 14 au 20 janvier dans tout le département et se clôturera par un Marché au Miel, gratuit et ouvert à tous, samedi 19 janvier de 10 h à 17 h à l’Hôtel du Département à Agen.

L’Abeille gasconne, présidée depuis 2011 par Bertand Auzeral compte deux autres structures : le Groupement de défense sanitaire apicole et le Rucher Ecole. Le syndicat fédère 300 adhérents sur les 400 apiculteurs répertoriés. Au total, le Lot-et-Garonne compte plus de 16 000 ruches. 

   

Vous le savez, la santé des abeilles témoigne de l’état de notre environnement. C’est pourquoi, le Département a adopté en avril 2017 un plan apicole durable visant à apporter un soutien encore plus efficient à la filière. Ce plan est décliné en quatre objectifs majeurs : 

  • soutenir la structuration de la filière apicole lot-et-garonnaise ; 
  • sensibiliser, communiquer, informer tous les publics du département sur la filière et ses enjeux ; 
  • renforcer la diffusion de la connaissance tout en complétant cette dernière de manière collaborative et participative ; 
  • assurer la conservation des abeilles domestiques et par-delà l’ensemble des pollinisateurs utiles aux agrosystèmes. 
L’engagement du Département aux côtés des apiculteurs s’inscrit dans notre volonté de faire du Lot-et-Garonne un territoire pilote dans l’excellence environnementale ! un département où l’abeille est reine !  

Retrouvez le programme de la semaine du Miel en cliquant ici >>

   

vernissage de l’exposition de trois artistes au Conseil Départemental

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Billets

Depuis plusieurs mois, l’Hôtel du Département accueille des artistes lot-et-garonnais qui exposent leurs oeuvres dans l’une des salles de réunions, la salle Garonne.

Ce vendredi, avait lieu le vernissage de l’exposition de trois artistes :
  • Laurence Girerd du Passage d’Agen propose des oeuvres dans les tons de gris (huile, acrylique ou pastel)  
 
  • Richard Carratier, peintre et sculpteur, de Puymirol. Graphiste pendant 40 ans il se consacre aujourd’hui complètement à ses passions, la peinture et la sculpture.  
 
  • Marie B Carratier (MabDigitalArt) Combine photos et illustrations et crée des visuels drôles ou poétiques. Ici est exposée sa série Ladies

Ces expositions qui se succèdent nous permettent de mettre en valeur les créations de tous ces artistes talentueux et de faire connaître leur travail à tous ceux qui se succèdent dans cette salle de réunion.

       

Mes voeux aux Lot-et-Garonnais

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Billets

A l’occasion de cette nouvelle année, j’adresse mes vœux les plus chaleureux de bonheur, de joie, de réussite et de santé à l’ensemble des Lot-et-Garonnais et à ceux qui leur sont chers. J’ai une pensée pour celles et ceux que la vie touche durement, et je leur transmets, au nom de l’Assemblée départementale dans son ensemble et en mon nom personnel, un message de solidarité et d’espoir.

La fin de l’année 2018 laissera à chacun un goût amer.

Une nouvelle fois, le terrorisme a frappé le territoire français, à Strasbourg. Les liens qui unissent le département de Lot-et-Garonne et l’Alsace sont anciens et profonds. Au côté de nos amis Alsaciens, nous faisons bloc, pour réaffirmer, encore et toujours, les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité inscrites au fronton de nos mairies.

Le décès d’un gilet jaune, à la veille de Noël en Lot-et-Garonne, a marqué d’un sceau funèbre ce mouvement de citoyens dont l’un des combats est de faire entendre la voix des territoires ruraux délaissés par une administration centrale parfois déconnectée des réalités territoriales et tentée par la recentralisation.

Ces réalités territoriales et l’avenir de notre agriculture seront, je l’espère, au cœur des débats des élections européennes qui se tiendront en mars prochain. Car notre ruralité, pour peu qu’on lui en donne les moyens, porte en elle les clefs de son propre développement.

L’ensemble des collectivités territoriales traverse une passe difficile du fait des contraintes imposées par l’Etat dans le cadre de la réduction des déficits des comptes de la nation. Pour autant, le Lot-et-Garonne continue à initier et à concrétiser des projets innovants et porteurs d’avenir pour notre territoire.

J’en veux pour preuve l’aménagement numérique avec l’accélération du déploiement de la fibre optique, l’aménagement de la RN21 dans la continuité de la déviation de Villeneuve-sur-Lot jusqu’à son débouché agenais, l’extension, désormais acquise grâce à l’implication de tous les élus locaux, de l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire, la pose de la première pierre du Center Parcs, équipement de loisir à fort rayonnement touristique. L’industrie agro-alimentaire connaît un niveau d’investissements et de création d’emplois inégalés depuis longtemps.

Ces projets d’envergure créeront des emplois et rendront notre département plus attractif. L’enjeu pour notre département va consister demain à favoriser et organiser les formations adaptées pour faciliter les recrutements par les entreprises. J’en fais ma priorité pour 2019.

J’ai aujourd’hui la conviction que le rebond que j’avais annoncé au printemps pour notre territoire est bien là. Le dynamisme agricole, économique, social et associatif de notre département est une réalité. Les derniers chiffres de l’INSEE le montrent : le Lot-et-Garonne attire de nouveaux habitants, contrairement à près d’un quart des départements qui présentent pourtant le même caractère rural que le nôtre.

En 2019, le Département va continuer à investir pour notre jeunesse et en particulier pour nos collégiens, dans le cadre d’un plan de modernisation des collèges et dans l’accompagnement d’un projet novateur et unique en France pour les élèves en situation de décrochage.

Je forme le vœu que 2019 soit placé sous le signe d’une confiance retrouvée entre nos concitoyens et ceux qui les représentent. Il nous faut collectivement réinventer les formes de participation citoyenne aux projets publics. Ce sera également un enjeu pour 2019.

Campus numérique 47 – visite de l’incubateur

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce matin, j’ai effectué avec Jean Dreuil, Président du Campus Numérique 47, une visite du nouvel incubateur qui offre 145m2 répartis en 9 bureaux, un espace de coworking, une salle multifonctions et de formation, un espace de convivialité. Aujourd’hui, 8 des 9 bureaux sont déjà occupés.

Après une visite des lieux, les différentes Start-up déjà installées nous ont présenté leur entreprise et leur projet, avant un temps d’échange devant la presse.

Un nouvel outil, au sein du Campus Numérique 47, installé dans les anciens locaux de l’ESPE à Agen, qui vient renforcer la place de l’économie numérique dans notre département et qui propose avec Intech’Sud et C2RT une formation de haut niveau et des services numériques ouverts à tous.




Conférence des territoires au Conseil Départemental

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets, Communiqués de presse

Cet après-midi, j’ai réuni une nouvelle fois la Conférence des territoires qui regroupe l’ensemble des Communautés d’agglomération et communautés de communes du département.

Le Président de la Chambre des Métiers, Yvon Setze, était présent pour présenter la plateforme « territoires47.com » qui regroupe toute les informations relatives à l’artisanat (les chiffres clés, comment devenir artisan, trouver un artisan près de chez soi, se former ou travailler dans l’artisanat. Elaborée avec le concours du Département, cette plateforme est une première en France. le Directeur général de l’Assemblée permanente des chambres des métiers était présent pour la circonstance, ainsi que la Présidente de la Chambre des métiers et de l’artisanat interdépartementale.

La réunion s’est poursuivie par la présentation de job47.fr, dont l’objectif est de mettre en relation employeurs et demandeurs d’emploi allocataires du RSA. Cette plateforme créée par le département, en lien avec les acteurs de l’insertion (pôle emploi, mission locale, PLIE …) fera le lien entre candidatures et offres d’emplois.

Cette rencontre m’a également permis d’aborder un certain nombre de dossiers concernant les intercommunalités et de clore les polémiques nées de l’interprétations des propos que j’avais tenus sur la situation des départements, à l’occasion du Débat sur les Orientations budgétaires 2018.

Concours National Agropole – remise des prix

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Billets, Communiqués de presse

Cette fin d’après midi à l’Agropole, j’ai assisté à la remise des prix du jury du concours National Agropole 2017. Cette année, 20 candidats sur les 71 dossiers reçus ont été auditionnés pour cette 24eme édition du concours.

Les 6 dossiers finalistes présentés devant le jury du Sénat étaient tous de grande qualité.

Chaque finaliste a « pitché » son projet pendant 20 minutes devant le jury. Cette présentation orale est un échange nourri, constructif et très dense. 20 minutes de concentration intense, de stress mais aussi de plaisir.

Les lauréats sont les suivants :
  • 3ème prix : Carréléon, une aide culinaire composée de légumes et de beurre de cacao, présentée sous forme de tablette de chocolat (Camille BLOCH, Maxime THERY)
  • 2ème prix : TridiFoodies, la 1ère véritable impression alimentaire en 3D positionnée sur le marché des « goodies » (objets publicitaires) (Annabel THEATE, Denis HODEBERT)
  • 1er prix : Les cocktails d’Hadrien, des sachets de préparation naturelle surgelés pour réaliser très facilement des cocktails (Hadrien DURIEUX)
Chacun des lauréats a expliqué son activité.

Félicitations à tous et bravo à Agropole pour l’organisation de ce magnifique concours qui, chaque année, permet de mettre en lumière des entreprises de l’agor alimentaire.

 

Visite du Président de la République, hier à Agen

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Hier, Emmanuel Macron, Président de la République était en visite à Agen accompagné de la Garde des Sceaux – Ministre de la Justice, Nicole Belloubet.

Une première étape l’a amené à l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire (ENAP) où, après une visite des locaux et une rencontre avec les responsables de l’école, il a annoncé les mesures que le gouvernement entend prendre dans le cadre de la réforme de la justice. Un grand discours sur le sens de la peine et les moyens de rendre la justice plus efficace.


Nous nous sommes ensuite rendus sur le site de l’Agropole où le Président de la République avait choisi de rendre visite à la start-up « jechange.fr ». Cette jeune entreprise propose des comparateurs de prix dans le domaine de la téléphonie, mais également des assurances, des fournisseurs de gaz ou d’électricité. Gael Duval, PDG de l’entreprise, a présenté son projet de développement qui devrait porter le nombre d’emplois à plus de 200. Philippe Goold, Directeur général, est aussi membre du cluster numérique INOO et acteur dynamique du Campus Numérique d’Agen. Grâce au travail en commun de l’ensemble de ces acteurs, l’économie numérique prend son essor en Lot-et-Garonne.

La visite agenaise du Président s’est conclue à la Préfecture par une rencontre avec une dizaine d’élus locaux. Echanges directs, francs et conviviaux, qui m’ont permis une nouvelle fois d’attirer l’attention du Président sur les difficultés financières des départements ruraux et sur la nécessaire compensation par l’Etat des restes à charges des allocations de solidarité, pour permettre à la ruralité de continuer à se développer. Les Présidents des agglomérations d’Agen et de Marmande ont conforté mes propos en précisant que, sans l’aide du Département, aucun grand projet d’investissement ne pouvait aboutir en Lot-et-Garonne.

   

Visite de terrain à Pardaillan et Loubès Bernac

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil départemental, Billets

Ce matin, dans le cadre de mes visites de terrain sur le canton, je me suis rendu avec Caroline Haure-Trochon et Dany Blanc, à Pardaillan puis à Loubès Bernac pour rencontrer les Maires, mais également des usagers qui rencontrent des difficultés de téléphonie mobile ou de connexion à Internet.

La problématique de l’accès au haut débit Internet (plus de 8 megabits) est cruciale pour l’espace rural car l’absence de ce service crée des difficultés majeures.


Nous sommes également allés à la rencontre d’habitants qui ne disposent pas de bon débit ADSL et qui se sont abonnés à l’offre Wifi haut débit départemental. Dans certaines zones, Pardaillan et Loubès Bernac en particulier, certaines habitations ont des difficultés à avoir un bon service wifi HD du fait de leur situation géographique.

Nous essayons de trouver des solutions avec l’opérateur départemental ou avec l’un des quatre opérateurs nationaux (Orange, Bouygues, SFR et Free) qui développent maintenant des offres 4G fixe.

Mon objectif est de faire en sorte que chaque habitant du Lot-et-Garonne puisse dés aujourd’hui bénéficier, où qu’il soit, d’un débit minimum de 8 megabits. C’est le cas de 98% de la population mais il reste encore quelques zones à traiter.