Soutien à la filière avicole

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Billets, Communiqués de presse

Bien qu’aucun cas de grippe aviaire n’ait été recensé en Lot-et-Garonne, le vide sanitaire décrété par le Gouvernement, nécessaire pour éradiquer durablement ce fléau, touche notre département et les quelque 280 éleveurs de canards et d’oies. Après avoir réalisé de nombreux efforts pour améliorer la qualité des élevages et moderniser leurs exploitations, les éleveurs sont contraints, aujourd’hui, d’assainir leurs exploitations.

Les mesures prises représentent un coup d’arrêt temporaire à l’activité de la filière avicole et auront un impact important sur le plan économique et social. Il est donc légitime que des aides exceptionnelles de soutien à l’ensemble des producteurs de la filière soient prises pour accompagner la mise en œuvre du plan d’urgence sanitaire, notamment en ce qui concerne les déclarations de sinistres, les demandes d’aides déclaratives, le contrôle a posteriori ou encore le versement des aides.

Le Ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a d’ailleurs confirmé hier, au Sénat et à l’Assemblée nationale lors des Questions d’actualité au Gouvernement, le déblocage d’aides spécifiques pour perte de revenus accordées par la Commission européenne pour les producteurs et les abattoirs concernés. Les détails de ces subventions seront finalisés la semaine prochaine avec tous les représentants de la filière.

Avec mes collègues députées, Lucette Lousteau et Régine Povéda, nous veillerons à ce que ces aides soient effectives dans les meilleurs délais car il en va du maintien d’un secteur d’activités majeur pour notre agriculture et emblématique de la gastronomie française, et plus particulièrement de celle du Sud-Ouest.

A ce titre, la proposition de loi présentée par Madame Laurence Abeille hier à l’Assemblée nationale en vue d’interdire le gavage est particulièrement déplacée dans ce contexte de crise, qui devrait appeler à la solidarité et non à la division.

   

Mots-clefs : , , , ,