RN 21 et barreau de Camelat

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Actualités locale, Billets

Suite aux propos tenus par le président de l’Agglomération d’Agen concernant la RN 21 et Camélat, je tiens à rappeler une nouvelle fois la seule position de raison et d’intérêt qui vaille pour le développement économique de notre département et de l’agglomération d’Agen.

Je défends l’idée que les deux aménagements (modernisation de la RN 21 et barreau de Camélat), consistent en une seule et même réalisation majeure pour le développement économique du département. Le barreau de Camélat est le débouché de la RN 21 sur l’autoroute.

Concernant la RN 21, le dossier est bouclé et les financements obtenus. L’enquête publique débutera fin octobre et les travaux, d’un montant de 30 M€, débuteront en 2016.

Il s’agit d’un tout autre calendrier pour le barreau de Camélat. L’Agglomération d’Agen a adopté une délibération dans laquelle il est clairement stipulé que les travaux ne pourront débuter avant 2020, dans le meilleur des cas, en raison des études et procédures.

Jean Dionis veut donc priver les entreprises du BTP d’un chantier de 30 M€, qui démarrera en 2016, pour utiliser ces crédits après 2020. Je laisse chacun juger du caractère irréaliste et anti-économique de la proposition.

En revanche, si nous nous battons ensemble pour obtenir l’inscription des crédits pour le Contrat de plan Etat-Region 2020-2025, permettant de terminer la modernisation de la RN 21 et le barreau de Camélat, le Lot-et-Garonne, dans son ensemble, aura gagné avec l’Agglomération d’Agen.

Cette position n’est pas une position partisane comme veut le faire croire Jean Dionis, c’est également la position de Jean-Louis Costes, député, de Bruno Dubos, maire de Foulayronnes et de Christian Delbrel, maire de Pont-du-Casse.

Encore une fois, Jean Dionis s’agite, cherche à opposer les hommes et les territoires et à faire de la politique politicienne là où il faut se rassembler pour réussir.

Mots-clefs : , , , , ,