L’urgence numérique du monde rural : mes propositions retenues par le Gouvernement

Written by camanisenat. Posted in Actualité, Communiqués de presse

À la suite du comité interministériel qui s’est tenu vendredi dernier, je me réjouis des mesures annoncées par le Premier Ministre en faveur de la ruralité et de l’égalité des territoires, notamment dans le domaine du numérique.

Le Gouvernement vient d’adopter une série de dispositions que mon collègue Fabrice Verdier, Député du Gard, et moi-même avons proposée en octobre dernier à Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au Numérique, dans le cadre de notre rapport parlementaire intitulé Le service universel des communications électroniques au regard des nouveaux usages technologiques : enjeux et perspectives d’évolution. Ces mesures visent à lutter efficacement contre la fracture numérique dans nos territoires ruraux.

Je me félicite que le Gouvernement s’appuie sur nos préconisations pour développer des politiques publiques novatrices (cf. quelques unes des mesures retenues en annexe). C’est également la reconnaissance du travail que j’accomplis sur le volet numérique, depuis le début de mon mandat, que ce soit au niveau départemental ou au niveau national.

En effet, j’ai toujours défendu l’idée que le monde rural puisse bénéficier de services numériques de pointe. Le déploiement de la fibre optique et de montée en débit, deux dossiers que je porte au Conseil général de Lot-et-Garonne, s’inscrivent d’ailleurs dans cette dynamique volontariste de l’accès au numérique pour tous.

Nos concitoyens comme les acteurs socio-économiques – de l’artisan à l’agriculteur, en passant par les entreprises – recourent quotidiennement aux services en ligne. Il est donc essentiel de répondre à leurs légitimes attentes dans ce domaine. Il en va de la compétitivité de nos entreprises et de la qualité de nos services publics.

Ces annonces doivent désormais être poursuivie d’effets afin de remédier aux problématiques récurrentes de connexion et d’inclusion numérique du monde rural. C’est pourquoi, je veillerai à l’application, dans les meilleurs délais, de ces mesures capitales pour l’attractivité de notre département.

Quelques-unes des mesures issues du rapport parlementaire de Pierre Camani et Fabrice Verdier et retenues par le Gouvernement en faveur de la ruralité et de l’égalité des territoires dans le domaine des communications.  
  • L’achèvement du programme de résorption des « zones blanches », soit les zones dépourvues de couverture mobile. Ainsi, l’ensemble des communes ne disposant pas de couverture à ce jour sera couvert par tous les opérateurs d’ici fin 2016.
  • L’ouverture de l’ensemble des territoires à la 3G, soit l’Internet mobile partout en France.
  • L’amélioration de la couverture mobile à l’intérieur des logements. Il s’agit de généraliser l’emploi de solutions techniques disponibles, peu coûteuses et efficaces pour amplifier la couverture à domicile (femto-cellules, pico-cellules, répéteurs).
  • L’ouverture d’un guichet « couverture mobile » pour accompagner les collectivités territoriales à accroître leur réseau. Ce guichet permettra aux collectivités, qui souhaitent s’engager dans ce domaine, de compléter localement la couverture mobile. Les opérateurs auront l’obligation de se raccorder aux nouveaux équipements. Ainsi, quel que soit l’opérateur, l’usager bénéficiera de la même couverture.
  • Un meilleur accompagnement de la population aux technologies du numérique. Les compétences numériques garantissent aujourd’hui un accès au droit, à l’emploi, à la connaissance, à la vie collective… C’est ce que l’on appelle communément l’inclusion numérique. Celle-ci reposera sur un nouveau réseau national des lieux de médiation numérique. Le financement de ce réseau sera assuré en partie par des acteurs publics ou privés, qui s’engageront à parrainer les projets en matière d’emploi, d’insertion ou d’innovation sociale.
  Consultez le rapport Camani / Verdier
Consultez programme du Gouvernement    

Mots-clefs : , , , , ,