Carte scolaire – Réaction de Pierre Camani, Lucette Lousteau, Matthias Fekl

Written by camanisenat. Posted in Communiqués de presse

Le Conseil départemental de l’Education nationale s’est réuni ce jour afin d’ajuster le projet de carte scolaire pour la rentrée 2014-2015. Si l’on peut se réjouir de certaines ouvertures de classes, attendues légitimement par la communauté éducative, parents, enseignants et élus locaux, le projet global d’ajustement proposé par la Direction de l’Education Nationale n’est pas acceptable en l’état. En effet, de nombreuses classes font l’objet de fermeture ou de menace de fermeture à la rentrée prochaine, particulièrement en zone rurale. Pierre Camani, Matthias Fekl et Lucette Lousteau réaffirment que les décisions d’ouverture ou de fermeture de classes ne doivent pas être basées uniquement sur des logiques comptables ou des fixations de seuils théoriques ne prenant pas en compte le fait rural ou les situations sociales des territoires concernés. En outre, ils condamnent à nouveau fermement l’absence de poste accordé par le Rectorat aux écoles primaires du Lot-et-Garonne pour la rentrée prochaine alors que le Gouvernement a clairement placé l’éducation et particulièrement l’école primaire au cœur de ses priorités avec la loi de refondation de l’école Pierre Camani, Matthias Fekl et Lucette Lousteau continueront à plaider en faveur des besoins éducatifs en Lot-et-Garonne auprès du ministère et du rectorat. Des moyens supplémentaires très importants ont été votés par la majorité au niveau national. Ils doivent avoir des répercussions sur tout le territoire, y compris dans notre département rural qui doit plus que jamais offrir à tous une éducation républicaine de grande qualité. Il n’est pas acceptable que des décisions injustes viennent remettre en cause sur le terrain des choix politiques fondamentaux pour notre pays.

Mots-clefs : , ,