« Le logement ne peut être une variable d’ajustement budgétaire »

Catégorie : Non classé

Retrouvez ci-joint la lettre ouverte que j’ai co-signée avec neuf des autres présidents de Départements de la Nouvelle-Aquitaine, (1) que nous avons adressée au Gouvernement au sujet de la baisse annoncée de 1,7 milliards d’euros sur le budget logement dans le projet de loi de finances 2018.

Intitulée « Le logement ne peut être une variable d’ajustement budgétaire », cette lettre ouverte a été lue aux représentants du secteur de l’habitat lors du Comité régional de l’habitat et de l’hébergement qui se tenait hier à Bordeaux.

Après avoir listé les nombreuses conséquences néfastes qu’engendrerait une telle restriction budgétaire, les élus demandent au Gouvernement de revenir sur sa décision.

(1) Les Présidents des Départements des Pyrénées-Atlantiques et de la Vienne n’ont pas signé ce courrier.

Cliquez ici pour consulter la lettre ouverte >>

 
UA-55506347-1