Aide à domicile – le Département renforce son soutien

Catégorie : Non classé

Avec Sophie Borderie, vice-présidente en charge de l’Action sociale, nous avons reçu ce jeudi 5 octobre après-midi les responsables des fédérations et des associations d’aide à domicile du département.

Très attachés à la relation de confiance établie avec les structures qui interviennent pour son compte au domicile de quelque 7 400 personnes âgées et/ou handicapées en Lot-et-Garonne, nous avons annoncé que nous renforcions notre soutien au secteur de l’aide à domicile.

Nous avons précisé que le Conseil départemental s’était porté candidat, auprès de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), pour l’attribution du fonds de soutien, créé dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale 2017, sur trois volets :

• l’appui à la définition d’une stratégie territoriale de l’aide à domicile
• le soutien aux bonnes pratiques, le « juste tarif », les conditions de travail des professionnels et l’organisation des services
• l’aide à la restructuration des services d’aide à domicile en difficulté.

Le montant total du fonds d’appui accordé par la CNSA s’élève à 782 000 €. En contrepartie, le Département s’est engagé à signer un Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) avec les principales structures.

Nous avons enfin annoncé une revalorisation de la tarification horaire de l’aide à domicile, qui interviendra en 2018, dès la signature des CPOM, tout en précisant que l’avance de trésorerie mise en place en janvier 2011 était maintenue (avance de trésorerie égale à 80 % du montant des paiements mensuels, versée en janvier). Les structures d’aide à domicile devront en contrepartie pratiquer le « juste tarif » aux usagers, rationaliser les coûts de fonctionnement, développer la mutualisation ou encore renforcer la formation des personnels pour une meilleure prise en charge des bénéficiaires et une plus grande attractivité du secteur.

Dans un contexte financier difficile, ces efforts témoignent de la volonté du Conseil départemental de :

• garantir la continuité du service rendu à plus de 7 400 bénéficiaires de l’Aide personnalisée à l’autonomie (APA), de la Prestation de compensation du handicap (PCH) et de l’aide sociale et qui souhaitent rester vivre dans leur domicile
• pérenniser les 1 800 emplois non délocalisables que représente le secteur de l’aide à domicile en Lot-et-Garonne.

UA-55506347-1