Voeux à la presse

Catégorie : Actualités, Actualités locale, Au conseil général

Plaisir renouvelé, depuis neuf ans, de présenter mes voeux à la presse. Cette réception est l’occasion de rencontrer les journalistes de la presse écrite, radio et télévision dans un autre cadre que les manifestations officielles.

Cette année, c’est Gérard Dupont de la radio CFM qui a pris la parole au nom de la profession. Je connais bien Gérard Dupont qui a été un pionnier de la création des radios libres dans notre département, dans les années 80.

Occasion de rappeler les enjeux nationaux, en cette année électorale, mais aussi les grands projets du Département de Lot-et-Garonne qui a choisi de faire de 2017 l’année de mise à l’honneur du bénévolat et de l’engagement citoyen.

_THI8248

Traditionnelle réception pour les voeux communs avec le Préfet de Lot-et-Garonne

Catégorie : Actualités, Actualités locale, Au conseil général

Comme chaque année, ce vendredi 20 janvier a eu lieu à la Préfecture la traditionnelle cérémonie des vœux communs avec Madame le Préfet de Lot-et-Garonne.

Réunissant l’ensemble des élus, mais aussi les acteurs économiques et associatifs, les autorités religieuses, civiles et militaires, cette réception est l’occasion de tracer les perspectives pour l’année qui commence.

Voeux PCD - Préfet 3

Ce moment convivial illustre la qualité du partenariat que le Département a su nouer avec l’Etat depuis plus de trois décennies. Il témoigne également du climat de confiance qui règne en Lot-et-Garonne entre les représentants de la démocratie locale et les forces vives du territoire.

Retrouvez mon allocution, en cliquant ici>>

Rencontre avec les élus de la Communauté de Communes du Pays de Duras

Catégorie : Actualités locale, Au conseil général

Ce mercredi à Duras, Caroline Haure-Trochon et moi avons rencontré les élus du conseil communautaire du Pays de Duras, sur le projet touristique autour du lac de Saint Sernin, en présence de l’architecte qui travaille sur le projet et du directeur du Comité Départemental du Tourisme.

Duras

L’occasion de discuter de ce projet ambitieux qui viendra compléter l’offre touristique du territoire mais aussi du département.

Le Domaine du lac de Castelgaillard-Holiday Resort proposerait environ 400 cottages, répartis dans plusieurs hameaux avec différents types d’hébergement de 4 à 6 personnes, un espace « centre village » avec accueil, réception, restauration, un espace aqualudique avec piscine, jacuzzi, aire de jeux d’eaux mais aussi des aires de jeux, un city stade, un mini golf et bien sûr la plage du bord du lac.

Les études réglementaires vont être lancées et ce dossier devra ensuite faire l’objet d’une enquête publique, avant que les travaux puissent débuter.

A suivre donc ….

   

Espace Coworking à Sérignac/Garonne : le Wifi haut débit au service du développement d’activités

Catégorie : Actualités, Actualités locale, Au conseil général

Créé en 2016 à Sérignac-sur-Garonne, à l’initiative de la mairie, l’espace de coworking dispose désormais d’un débit Internet très satisfaisant, avec les nouvelles offres Wifi haut débit. En effet, grâce à cette nouvelle technologie, ce lieu propose aux structures qui s’y installent des débits Internet efficaces et fiables pour développer leurs activités !

Cet espace de coworking a déjà séduit nombre d’entreprises nomades, auto-entrepreneurs et autres associations qui ont déjà pris possession des lieux :

  • Web radio « Cool Direct »
  • Baron écrits services : communication écrite
  • King : particulier vivant sur un bateau à Sérignac
  • Delamarie Grégoire : webmaster
  • De Falco : médiatrice formatrice en communication bienveillante
  • Comité d’entreprise LMS : Maintenance informatique avec sites à Toulouse et Bordeaux
  • Lauzet Cardinal : professeur de français avec projet soutien scolaire.
  • Azais : expertise sécurité
  • Clochers Tors d’Europe : pôle secrétariat
  • Montagne Isabelle : artiste peintre
  • Sérignac animations : Arts du spectacle vivant et développement durable (comité des fêtes)
  • Lilas Sérignacais : club de basket
  • Digital Brother : ensemble des domaines liés à l’image, aux arts graphiques et numériques
  • Les joyeux pétanqueurs sérignacais : club de pétanque
  • Les serins sérignacais : aînés ruraux
  • Mas2Zik : organisation d’événements musicaux…
Wifi

Dès 2006, dans le cadre d’une délégation de service public conclue avec la société SD Num, le Département a construit un réseau Wimax (avec des offres à 1 ou 2 mégabits) pour couvrir les zones blanches et ainsi permettre à environ 10 % des Lot-et-Garonnais, jusqu’ici inéligibles, d’accéder à Internet.

L’existence sur le territoire d’un réseau public d’accès à Internet, qui s’appuie sur plus de 110 points hauts et qui couvre 97 % du territoire, représente une opportunité unique d’apporter un service plus performant aujourd’hui à environ 25 % de la population lot-et-garonnaise, en attendant l’arrivée de la fibre optique.

L’opération de montée en débit consiste à faire évoluer l’architecture technique du réseau existant (Wimax initié en 2006 – 3 000 abonnés aujourd’hui) avec une nouvelle technologie hertzienne (Wifi haut débit) afin de proposer un service plus fiable et plus en adéquation avec les usages d’aujourd’hui.

En effet, le Wifi haut débit permet aujourd’hui de bénéficier d’une offre à 6, 10 ou 20 mégabits. Du haut débit pour tous dans tout le département ! Enfin !

Consultez le dossier de presse, en cliquant ici >>

Assemblée générale du Cluster INOO

Catégorie : Actualités, Actualités locale, Au conseil général

Le Cluster INOO a pour objet d’organiser et de fédérer les entreprises du numérique et des filières fortes du département, en vue de développer des projets d’innovation par le numérique, de favoriser l’émergence de nouvelles entreprises en Lot-et-Garonne et d’être un animateur du numérique et un spécialité du numérique pour les collectivités territoriales. Son assemblée générale se tenait mercredi 11 janvier à Agen.

Ag Inoo 3  

Ce cluster est composé de neuf entreprises (Info Partner, Jechange.fr, ARDEV, Alain Tingaud Innovations, SETELMA, ERIA Systèmes, Coaxis ASP, Agde-Audecia, Burosys) ; d’un centre de recherche, de transfert de technologie et/ou d’expérimentation (Montayral Services) ; de deux centres de formation (Intech’Info Sud Ouest, C2RT).

L’association eTic47, la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale de Lot-et-Garonne ainsi que les communautés d’agglomérations d’Agen, Marmande et Villeneuve-sur-Lot, sont également membres du cluster.

Le cluster Inoo a été labellisé Cluster 47 au mois de juillet 2014 autour du programme d’actions suivant :

Action 1 – Création de l’association

Action 2 – Création de l’école IN’TECH INFO Sud-Ouest

Action 3 – Lancement d’actions de communication pour amorcer les actions de l’association

Action 4 – Création d’un incub’accélérateur

Action 5 – Organisation de formations/actions

J’ai été enthousiasmé par cette réunion qui regroupait des acteurs du numérique débordant d’énergie et de projets. Je suis fier d’avoir été à l’initiative de ce cluster et de voir aujourd’hui le rôle majeur qu’il va jouer dans le Campus Numérique et dans le développement de l’économie numérique en Lot-et-Garonne.

Outils numériques « Etudier en 47 » : Tout savoir sur les formations post-BAC proposées en 47

Catégorie : Actualités locale, Au conseil général, Communiqués de presse

A l’heure où s’ouvre le salon Infosup et où les lycéens sont invités à formuler leurs vœux pour la suite de leur cursus, les outils numériques « Etudier en 47 : j’aime ! », développés par le Conseil départemental, sont les alliés des futurs étudiants pour choisir leur cursus post-bac en Lot-et-Garonne.

Au sortir du lycée, nombre de jeunes lot-et-garonnais lorgnent sur les formations post-bac proposées à Bordeaux ou à Toulouse, qui apparaissent alors plus attractives. Pourtant, nous avons la chance de disposer, en Lot-et-Garonne, de nombreuses formations de qualité, et moins surchargées en termes d’effectifs ! Il est donc apparu nécessaire de faire connaître l’offre locale d’enseignement supérieur et de sensibiliser les jeunes, et leur entourage familial, à la juste valeur de ces enseignements.

sans-titre1

C’est pourquoi le Conseil départemental de Lot-et-Garonne, en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur du département, a développé dès septembre 2013 des outils visant à promouvoir les formations post-BAC proposées en Lot-et-Garonne.

Gratuits et intuitifs, ces outils se déclinent sous deux formes :
  • une application mobile pour smartphones Étudier en 47

Depuis le lancement de ces outils, le Département enrichit les contenus, avec de nouveaux modules permettant aux jeunes lycéens et étudiants lot-et-garonnais d’accéder aux informations relatives à toutes les formations dispensées. L’application a déjà été téléchargée près de 2 200 fois et près de 6000 visites ont été enregistrées sur le site et l’application.

Pour leur rappeler l’intérêt de consulter ces outils, une campagne de communication sera déclinée sur les panneaux 4×3 du Département à compter de jeudi 19 janvier, veille de l’ouverture du site national www.admission-postbac.fr où chacun est invité à formuler ses vœux post-BAC.

 

Signature du premier contrat de ruralité du Lot-et-Garonne

Catégorie : Actualité, Actualités, Actualités locale, Billets

Le premier contrat de ruralité portant sur le territoire du Confluent et des Coteaux de Prayssas a été signé à Aiguillon, entre l’Etat, le Conseil départemental et les communautés de communes du Confluent et du canton de Prayssas.

signature_format_web

Inscrit dans le cadre d’une démarche nationale, ce contrat poursuit deux objectifs majeurs :

• Coordonner les moyens techniques, humains et financiers afin d’accompagner la mise en œuvre d’un projet de territoire

• Fédérer les partenaires institutionnels, économiques, associatifs dans les territoires ruraux et donner plus de force et de lisibilité aux politiques publiques pour en décupler les effets

Chaque contrat de ruralité doit s’articuler, dans une logique de projet de territoire, autour de 6 volets

• Accès aux services et aux soins

• Revitalisation des bourgs centres, soutien au commerce de proximité

• Attractivité du territoire (économie, numérique, téléphonie mobile, tourisme…)

• Mobilités

• Transition écologique

• Cohésion sociale

La Communauté de communes du Confluent et Côteaux de Prayssas qui sera créée au 1er janvier 2017 a élaboré son projet de territoire avec pour fil conducteur la création d’un territoire d’excellence.

L’Etat et les collectivités signataires mobiliseront les outils d’ingénierie de projet dont ils disposent pour accompagner les intercommunalités rurales ne disposant pas de compétences nécessaires.

En 2017, 216 millions du Fonds de soutien à l’investissement local (FSIL) seront dédiés aux contrats de ruralité, dont 1 million d’euros devrait revenir au Lot-et-Garonne.

Une chance pour nos territoires ruraux, grâce à la volonté du gouvernement de s’engager sur des objectifs concrets.

Rendez-vous au Ministère des Transports : Rester vigilant et mobilisé en permanence pour moderniser l’axe nord-sud

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Communiqués de presse

Ce mardi 13 décembre, j’ai été reçu au Ministère des Transports à Paris afin de maintenir la pression auprès du Gouvernement pour que les chantiers routiers d’intérêt national en Lot-et-Garonne soient menés dans les délais les plus brefs. Cette demande concerne la RN 21, dont la mise en 2 x 2 voies se poursuit, mais également l’échangeur autoroutier à l’ouest d’Agen, qui permettra de relier l’autoroute dès lors que le pont et le barreau de Camélat seront réalisés.

Concernant l’échangeur autoroutier, le conseiller spécial du Ministre des Transports m’a précisé que ce dossier était le plus avancé tant au niveau technique que financier en Nouvelle-Aquitaine. Par conséquent, cet aménagement sera inscrit dans un décret spécifique, dès lors que les procédures habituelles de validation auront été respectées (passage devant l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, puis devant le Conseil d’Etat).

En tout état de cause, le feu vert pour la réalisation de ce nouvel échangeur sera donné avant la fin du 1er semestre 2017.

J’ai également rappelé la nécessité d’accélérer le calendrier des travaux de la RN 21. Ces deux aménagements, RN 21 et Camélat (pont, barreau et échangeur), consistent en une seule et même opération et que cet ensemble permettra de désenclaver le nord-est du département, de garantir aux usagers un accès rapide à l’autoroute et de détourner une partie du trafic qui passe aujourd’hui au centre d’Agen.

Mobilisé en permanence sur ces dossiers afin qu’ils avancent le plus rapidement possible, j’ai enfin évoqué l’impact économique, que ce soit pour les entreprises de travaux publics, en attente de chantiers pour relancer leur activité, et pour le développement du département qui a besoin d’un axe nord-sud aussi performant que celui est-ouest.

Bien que ces chantiers ne soient pas réalisés sous maîtrise d’ouvrage départementale, notre action a été déterminante et a permis d’obtenir de nombreuses avancées, notamment grâce à notre participation financière. Aussi, je maintiendrai la pression tant qu’il le faudra !

Décès de Christian Lassort – ancien Maire de Fauguerolles

Catégorie : Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général

La disparition brutale de Christian Lassort, ancien maire de Fauguerolles, m’affecte profondément.

Christian était un ami. Toutes celles et ceux qui l’ont côtoyé garderont longtemps en mémoire l’homme porté par de profondes valeurs humanistes. Christian Lassort était affable, bienveillant, généreux, charismatique, droit, disponible.

Elu de terrain par excellence, Christian Lassort aura consacré plus de 30 ans de sa vie à l’action publique. Après deux mandats d’adjoint, il est élu maire de Fauguerolles en 2001, et le restera jusqu’en 2014.

A l’origine de l’aménagement de l’école, de la rénovation de la mairie et de la création d’une crèche, il a indéniablement marqué de son empreinte le développement de sa commune et aura mené de front plusieurs projets pour améliorer le cadre de vie de ses administrés. A Val de Garonne Agglomération, dont il fut vice-président, il était unanimement apprécié.

J’exprime mon émotion devant sa disparition, survenue trop tôt, et je veux, en mon nom personnel, ainsi qu’au nom de l’Assemblée départementale, lui rendre un hommage appuyé.

Je m’associe à la douleur de son épouse, de ses enfants et de ses proches et leur présente mes plus sincères condoléances.

Un compromis honorable pour la filière tabacole du Sud-Ouest

Catégorie : Actualité, Au conseil général, Billets, Communiqués de presse

L’Assemblée nationale a adopté hier une nouvelle mouture de l’article 16 du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour l’année 2017. L’article initial prévoyait la création d’une nouvelle taxe sur les grands industriels du tabac basés à l’étranger et qui ne payent pas d’impôt en France à la différence des petites entreprises françaises.

La réécriture du texte permet désormais de limiter l’impact de cette taxe sur les petits fabricants de tabac français tout en préservant les objectifs sanitaires de lutte contre le tabagisme. Cette avancée législative est le fruit d’un long travail de concertation que j’ai initié depuis plusieurs semaines avec le Gouvernement et les représentants des producteurs français de tabac.

Au Sénat, j’avais porté cette solution de compromis avec le soutien de Sénateurs du Sud-Ouest, où la tabaculture est encore présente. Mais cet amendement avait alors été déclaré irrecevable en raison de la nouvelle politique mise en place par le Président du Sénat qui censure scandaleusement le droit d’amendement des parlementaires.

Je me réjouis donc que cette démarche ait pu aboutir à l’Assemblée nationale avec le soutien du Gouvernement et particulièrement du Secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, qui a très rapidement mesuré l’impact d’une telle mesure fiscale pour l’entreprise Traditab et nos tabaculteurs en Lot-et-Garonne.

La solution adoptée vient donc répondre aux enjeux de santé publique tout en proposant une meilleure régulation du marché du tabac capté par quelques grands groupes industriels internationaux.

Pour bon nombre d’agriculteurs notamment lot-et-garonnais, le tabac constitue une production refuge à la rentabilité stable qui, dans le contexte de crise agricole que nous connaissons, assure bien souvent la viabilité des exploitations.

Il ne s’agit pas pour moi de défendre la consommation de tabac qui doit diminuer. Je veux simplement éviter qu’une production marginale en France, mais très présente en Lot-et-Garonne, soit plus impactée fiscalement que les grandes majors multinationales.

Pour en savoir plus :

Sous-amendement du Gouvernement adopté hier en séance à l’Assemblée nationale, cliquez ici>> Amendement porté par M. Pierre Camani en première lecture au Sénat, cliquez ici >>
UA-55506347-1