Seyches – Inauguration d’un nouveau dispositif pare-grêle

Catégorie : Actualités, Billets

Samedi 13 juin, j’ai assisté à l’inauguration du 2e dispositif (*) pare-grêle mis en place grâce à la Caisse de solidarité et de prêt mutuel des vignerons de Duras, chez Jacky Bortolin à Seyches, qui protège désormais le flanc sud du vignoble de Duras et du Marmandais.

Ce procédé consiste à utiliser de l’air comprimé qui pousse la solution d’iodure d’argent dans la cheminée où elle s’élève grâce à la combustion offerte par un brûleur à l’acétone. Cette pulvérisation empêche ainsi les gros frelons de se former et de ravager les cultures et les habitations. Ce procédé, respectueux de l’environnement, implique une large concertation des acteurs de terrains.

En 2014, les diffuseurs ont été actionnés à huit reprises. Aucun dégât sur le territoire couvert n’a été constaté alors que des vignobles voisins, non protégés, avaient été endommagés. IMG_6205 IMG_6213
Fabrice Pauvert, président de l’organisme de défense et de gestion des côtes de Duras, a créé en mars 2014 la Caisse de solidarité et de prêt mutuel des vignerons de Duras (ou fond de solidarité des vignerons de Duras).

La vocation de cette association est de soutenir un adhérent, par les moyens qui s’imposent et dans la limite de la Loi, face aux imprévus de la vie, heureux ou malheureux. De soutenir financièrement un adhérent par l’octroi de prêt à taux bonifié ou de dons, dans les limites des capacités financières de l’association et des limites fixées par son règlement intérieur. De contribuer au développement de la solidarité en liens avec les acteurs locaux et d’organiser et structurer toute action en vue de collecteur des fonds au profit de l’association.

(*) le 1er dispositif avait été inauguré le 5 juillet 2014 à Pardaillan, assurant la couverture anti-grêle sur le flanc ouest-nord ouest du vignoble des Côtes de Duras avec 2 autres postes sur Saint Sernin et Lévignac.

Réunion de travail avec les Maires du canton des Coteaux de Guyenne

Catégorie : Actualités, Au conseil général, Billets

Vendredi 22 mai à Duras, Nous avons organisé, avec Caroline Haure-Trochon et nos remplaçants, Dany Blanc et J.Marc Desveaux, une 1ère réunion de travail avec les 34 maires du canton.

Cette réunion nous a permis de faire un point sur les préoccupations des maires, en terme notamment de démographie médicale, de numérique, d’infrastructures routières ou de transports des personnes.

Nous avons également abordé la réforme territoriale actuellement en discussion en 2ème lecture au Sénat.

La prochaine rencontre sera une réunion thématique sur les infrastructures routières en présence des techniciens du Département.

Retrouvez les coordonnées de l’équipe des Coteaux de Guyenne, en cliquant sur ce lien :  Information Conseil Départemental

IMG_0213-2

Inauguration pour le démarrage de l’installation d’un chauffage par biomasse à l’entreprise SAUDEL à Clairac

Catégorie : Actualités, Billets

J’ai participé, ce matin, à l’inauguration du démarrage de l’installation d’un chauffage biomasse, en présence notamment de Raymond Girardi (Vice Président du Conseil Départemental en charge de l’agriculture), de J.Pierre Moga (Conseiller Départemental de Tonneins), de Bernard Péré (Conseiller Régional).

IMG_0277
Implantée à Clairac, l’exploitation de M. Laurent SAUDEL consacre son activité à la production de plants de légumes sous serres. Tous les plants ne demandent pas les mêmes besoins de température ambiante. Selon les espèces, les besoins en chauffage sont d’une simple couverture hors gel jusqu’à un maximum de 15°C ambiant. La période de chauffe est dépendante de la demande de plants par les horticulteurs.

MetalTemple à Fumel – Réaction aux propos tenus par Jean-Louis COSTES

Catégorie : Communiqués de presse, Communiqués de presse

« Au cours d’une conférence de presse, Jean-Louis COSTES a publiquement appelé à une intervention de l’armée sur le site de l’usine MétalTemple à Fumel ou, à défaut, à la constitution de milices pour rétablir l’ordre, tout en qualifiant les responsables syndicaux défendant les intérêts des salariés « d’alcooliques et de voleurs ».

Si des incidents autour de l’usine ont été relevés, il s’agit, selon de multiples témoignages concordants, d’actes isolés, en tout état de cause d’initiatives totalement indépendantes de la lutte syndicale ou des mouvements de grève, droits légitimes et reconnus par la constitution.

L’appel à une intervention des forces armées ou à la constitution de milices n’est pas seulement une provocation démagogique, elle est irresponsable et dangereuse venant d’un élu de la République. Plutôt que d’œuvrer à la recherche d’une solution concertée et négociée, Jean-Louis COSTES alimente les tensions, recherche le chaos pour tenter de profiter politiquement des difficultés qu’il contribue, par son attitude, à entretenir.

Nous condamnons sans appel cette stratégie de la terre brûlée et réaffirmons notre soutien aux acteurs du dossier, particulièrement aux salariés de l’entreprise et à leurs syndicats qui, preuve de responsabilité, ont levé dès lundi soir leur barrage afin de permettre la reprise du travail. »

Pierre CAMANI – Président du Conseil départemental – Sénateur de Lot-et-Garonne
Lucette LOUSTEAU – Députée de Lot-et-Garonne
Régine POVEDA – Députée de Lot-et-Garonne
Daniel BORIE et Sophie GARGOWITSCH – Conseillers départementaux du canton du Fumélois

Center Parcs en Lot-et-Garonne – Réaction au rapport établi par le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser)

Catégorie : Actualité, Communiqués de presse

Suite au rapport rendu pour avis consultatif par le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) sur le projet Center Parcs, Je suis indigné. En effet, le rapport du Ceser est un rapport à charge qui a été élaboré de manière sommaire, sans aucune consultation du Conseil général et du maître d’ouvrage. De nombreuses affirmations sont totalement erronées. Je souhaite par conséquent rétablir la vérité.

La méthode d’élaboration du rapport est inacceptable.

Sur un projet de développement économique majeur pour le Lot-et-Garonne, avant de rendre son rapport, le Ceser aurait du prendre l’attache de l’investisseur, à savoir le groupe Pierre & Vacances-Center Parcs, et du Conseil général, collectivité porteuse du projet, pour entendre les parties et ainsi établir un rapport prenant en compte tous les tenants et les aboutissants de ce dossier.

Cette concertation aurait permis de lever le doute sur plusieurs questionnements légitimes que le Ceser a pu se poser et aurait évité un procès à charge contre un projet de développement sans précédent pour le Lot-et-Garonne.

Le projet Center Parcs n’est pas un projet hors-sol !

Attentat terroriste dans les locaux de Charlie Hebdo – Horreur et indignation

Catégorie : Actualité, Billets, Communiqués de presse, Communiqués de presse

« Horreur et indignation. On ne peut qu’être horrifié et indigné devant cet effroyable acte terroriste, commis ce mercredi en fin de matinée dans les locaux de Charlie hebdo.

Douze innocents ont péri dans cet attentat. De nombreux blessés sont également à déplorer. Parmi ces victimes, des journalistes et des policiers. Ce sont donc les représentants de deux symboles fondamentaux de la République qui ont été victimes de ce drame. La liberté de la presse et le droit à la sécurité des citoyens ne peuvent être bafoués.

Au-delà de l’émotion, de l’indignation et de la condamnation la plus ferme de cet acte, il nous appartient de tout mettre en œuvre pour nous rassembler et assurer l’unité nationale de notre pays, quelles que soient les sensibilités politiques ou religieuses.

La mise en berne des drapeaux de l’Hôtel du Département témoigne de l’hommage que je souhaite rendre, en mon nom et en celui de l’Assemblée départementale, aux victimes. J’apporte également tout mon soutien aux familles des victimes ».



Visites d’entreprises de l’économie sociale et solidaire – Jeudi 16 octobre 2014

Catégorie : Actualités, Billets

L’APIHA a été créée en septembre 1999, suite à la liquidation judiciaire de l’association Asphodèle ; elle comprend aujourd’hui six entreprises protégées : Casteldélices à Casteljaloux ; Les jardins d’Aquitaine à Agen ; Festifruits à St Pierre sur Dropt ; MSE47 à Mauvezin sur Gupie ; Orthopédie Miramont et Aqui Prestation à Fumel. L’effectif global est de 254 salariés dont 219 travailleurs handicapés.

En 2000, l’APIHA avait innové en mettant sur le marché des produits portant le label «travail adaptée» créé par l’APIHA pour revendiquer son appartenance à l’économie sociale et solidaire.

En 2009, APIHA intègre le réseau national «Entrepreneurs d’Avenir» qui regroupe plus de 200 entreprises engagées pour une économie plus humaine et durable. Pionnières dans ce domaine, ces entreprises concilient efficacité, et responsabilité sociale et font du Développement Partagé des populations un des moteurs de leur stratégie.

Apiha Jeudi 16 octobre, j’ai visité deux de ces six établissements, en compagnie du Président, Charles Bourlard et du Directeur, Walter Kriger.

Mouvement social agricole du 6 octobre à Agen

Catégorie : Actualités, Actualités locale, Billets, Communiqués de presse

A la suite du mouvement social agricole organisé à Agen le lundi 6 octobre dernier, de nombreux dégâts ont été occasionnés sur le patrimoine public, et en particulier sur le patrimoine départemental.

Le Conseil général a toujours soutenu l’agriculture, premier secteur d’activités économiques en Lot-et-Garonne. Il est d’ailleurs le Département de France qui aide le plus ses agriculteurs. Je suis également bien conscient des difficultés rencontrées par les filières agricoles et je comprends le désarroi du monde agricole.

Pour autant, je dénonce les dérapages constatés lors de cette manifestation et condamne les dégradations commises et les violences constatées.

Décès d’André Vidal (Puymiclan)

Catégorie : Actualité, Billets, Communiqués de presse

« C’est avec beaucoup d’émotion et une immense tristesse que j’ai appris la disparition d’André Vidal, ancien maire de Puymiclan et conseiller général de Seyches. Je veux lui rendre un hommage particulier.

André Vidal est particulièrement cher à mon cœur car, bien plus que mon prédécesseur, il était à la fois mon père spirituel, mon ami, mon confident, mon conseiller.

André vidal Maire de Puymiclan de 1965 à 2001 et conseiller général du canton de Seyches de 1976 à 2001, André Vidal a consacré une majeure partie de sa vie à l’action publique et politique. Tout au long de ses mandats, il aura mené de nombreux projets pour améliorer le cadre de vie de ses administrés et pour défendre les intérêts du canton de Seyches.

Son engagement sans faille lui a d’ailleurs valu plusieurs distinctions honorifiques : Chevalier du Mérite agricole (1975), des Palmes académiques (1978), de l’Ordre national du Mérite (1979) et de la Légion d’Honneur (1985).

André Vidal était également reconnu et apprécié pour ses qualités humaines. Son charisme, sa disponibilité, sa générosité lui ont toujours valu un respect unanime, y compris de ses adversaires politiques.

En parallèle, André Vidal a démontré ses talents d’entrepreneur. Gérant d’une société spécialisée dans le négoce de céréales, il a participé au dynamisme et au développement de l’économie locale, entretenant une forte proximité avec ses salariés et ses clients.

J’exprime mon émotion devant sa disparition et j’adresse, en mon nom personnel, ainsi qu’au nom de l’Assemblée départementale, mes plus sincères condoléances à son épouse, sa famille et ses proches ».

Consulter mon discours

Décès de Maryse Guinguet (Baleyssagues)

Catégorie : Billets, Communiqués de presse

« C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que j’ai appris la disparition de Maryse Guinguet, gérante de Maison Guinguet à Duras et ancienne maire de Baleyssagues.

Maryse Guinguet était connue et reconnue de tous pour ses qualités humaines et humanistes. Que ce soit dans sa fonction de chef d’entreprise ou dans sa fonction d’élue, cette femme engagée s’est toujours préoccupée de défendre les intérêts et les droits de chacun.

Elue conseillère municipale de Baleyssagues en 1977, elle en deviendra maire en juin 1995 et le restera jusqu’en mars 2014. Elle porta de nombreux projets pour améliorer le cadre de vie de ses administrés et n’aura de cesse, tout au long de ses mandats, de soutenir et d’aider les plus fragiles.

Elle mena de front une brillante carrière professionnelle au sein de Maison Guinguet à Duras, dont elle était la gérante depuis 1990. Aux côtés de son époux, elle releva le défi du développement de l’entreprise familiale tout en conservant un savoir-faire artisanal, assurant une qualité irréprochable des produits, et en restant à l’écoute de ses clients.

Maryse Guinguet était bienveillante et généreuse, droite et disponible. Nombreux sont ceux qui, comme moi, la regretteront. Au nom de l’Assemblée départementale et en mon nom personnel, je tiens à lui rendre hommage.

Je m’associe à la douleur de son époux, de ses enfants et de ses proches et leur présente mes plus sincères condoléances. J’ai également une pensée particulière pour les salariés de l’entreprise, dont je connais le respect et la sympathie qu’ils lui portaient ».

Consulter mon discours

UA-55506347-1