Nouvelle baisse des dotations d’Etat

Catégorie : Actualité, Au conseil général, Communiqués de presse, Communiqués de presse

L’annulation de 300 millions d’euros de dotations de l’Etat aux collectivités locales est un nouveau coup dur pour ces dernières.

C’est une décision inattendue et incompréhensible, alors même que le Président de la république s’était montré rassurant envers les élus locaux lors du lancement de la Conférence nationale des Territoires il y a quelques jours à Paris. Cette mesure va à l’encontre de la volonté de transparence et de concertation annoncée par Emmanuel Macron et porte atteinte au bon fonctionnement des collectivités, déjà fortement mises à contribution pour redresser les comptes de la Nation.

Pour autant, ce mauvais signal envoyé aux collectivités locales n’entache pas ma détermination à poursuivre le combat, bien au contraire !

La volonté du Département de Lot-et-Garonne d’être pilote dans l’expérimentation d’un pacte de confiance avec l’Etat reste intacte. Pour réussir, il faudra néanmoins que cette volonté soit partagée par les deux parties. Nous travaillons actuellement à faire des propositions concrètes au Président de la République à partir de la réalité de notre département.

Je ferai part plus globalement, dans le cadre du groupe de travail qui m’a été confié au plan national sur les difficultés des Départements ruraux, des risques encourus pour le pays et ses territoires si l’Etat ne tenait pas ses engagements et ne prenait pas ses responsabilités.

L’heure est à la vigilance et à l’action.

Outils numériques « Etudier en 47 » : Tout savoir sur les formations post-BAC proposées en 47

Catégorie : Actualités locale, Au conseil général, Communiqués de presse

A l’heure où s’ouvre le salon Infosup et où les lycéens sont invités à formuler leurs vœux pour la suite de leur cursus, les outils numériques « Etudier en 47 : j’aime ! », développés par le Conseil départemental, sont les alliés des futurs étudiants pour choisir leur cursus post-bac en Lot-et-Garonne.

Au sortir du lycée, nombre de jeunes lot-et-garonnais lorgnent sur les formations post-bac proposées à Bordeaux ou à Toulouse, qui apparaissent alors plus attractives. Pourtant, nous avons la chance de disposer, en Lot-et-Garonne, de nombreuses formations de qualité, et moins surchargées en termes d’effectifs ! Il est donc apparu nécessaire de faire connaître l’offre locale d’enseignement supérieur et de sensibiliser les jeunes, et leur entourage familial, à la juste valeur de ces enseignements.

sans-titre1

C’est pourquoi le Conseil départemental de Lot-et-Garonne, en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur du département, a développé dès septembre 2013 des outils visant à promouvoir les formations post-BAC proposées en Lot-et-Garonne.

Gratuits et intuitifs, ces outils se déclinent sous deux formes :
  • une application mobile pour smartphones Étudier en 47

Depuis le lancement de ces outils, le Département enrichit les contenus, avec de nouveaux modules permettant aux jeunes lycéens et étudiants lot-et-garonnais d’accéder aux informations relatives à toutes les formations dispensées. L’application a déjà été téléchargée près de 2 200 fois et près de 6000 visites ont été enregistrées sur le site et l’application.

Pour leur rappeler l’intérêt de consulter ces outils, une campagne de communication sera déclinée sur les panneaux 4×3 du Département à compter de jeudi 19 janvier, veille de l’ouverture du site national www.admission-postbac.fr où chacun est invité à formuler ses vœux post-BAC.

 

Rendez-vous au Ministère des Transports : Rester vigilant et mobilisé en permanence pour moderniser l’axe nord-sud

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Communiqués de presse

Ce mardi 13 décembre, j’ai été reçu au Ministère des Transports à Paris afin de maintenir la pression auprès du Gouvernement pour que les chantiers routiers d’intérêt national en Lot-et-Garonne soient menés dans les délais les plus brefs. Cette demande concerne la RN 21, dont la mise en 2 x 2 voies se poursuit, mais également l’échangeur autoroutier à l’ouest d’Agen, qui permettra de relier l’autoroute dès lors que le pont et le barreau de Camélat seront réalisés.

Concernant l’échangeur autoroutier, le conseiller spécial du Ministre des Transports m’a précisé que ce dossier était le plus avancé tant au niveau technique que financier en Nouvelle-Aquitaine. Par conséquent, cet aménagement sera inscrit dans un décret spécifique, dès lors que les procédures habituelles de validation auront été respectées (passage devant l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières, puis devant le Conseil d’Etat).

En tout état de cause, le feu vert pour la réalisation de ce nouvel échangeur sera donné avant la fin du 1er semestre 2017.

J’ai également rappelé la nécessité d’accélérer le calendrier des travaux de la RN 21. Ces deux aménagements, RN 21 et Camélat (pont, barreau et échangeur), consistent en une seule et même opération et que cet ensemble permettra de désenclaver le nord-est du département, de garantir aux usagers un accès rapide à l’autoroute et de détourner une partie du trafic qui passe aujourd’hui au centre d’Agen.

Mobilisé en permanence sur ces dossiers afin qu’ils avancent le plus rapidement possible, j’ai enfin évoqué l’impact économique, que ce soit pour les entreprises de travaux publics, en attente de chantiers pour relancer leur activité, et pour le développement du département qui a besoin d’un axe nord-sud aussi performant que celui est-ouest.

Bien que ces chantiers ne soient pas réalisés sous maîtrise d’ouvrage départementale, notre action a été déterminante et a permis d’obtenir de nombreuses avancées, notamment grâce à notre participation financière. Aussi, je maintiendrai la pression tant qu’il le faudra !

Hommage à Jean Laraignou – ancien conseiller général

Catégorie : Actualités locale, Au conseil général, Communiqués de presse

J’ai appris, avec tristesse, le décès de Jean Laraignou, maire de Mézin de 1983 à 2008 et conseiller général du canton de Mézin de 1992 à 2004.

Maire de Mézin durant 31 ans, il aura incontestablement marqué la ville de son empreinte, mais aussi de sa personnalité. Tout au long de ses mandats, il a déployé une énergie remarquable pour développer sa commune et améliorer le cadre de vie de ses administrés. C’est avec la même détermination qu’il défendit les intérêts du Mézinais et de ses habitants au Conseil général.

Il fut également le créateur de l’association « Souvenir du Président Armand Fallières », qui a été à l’origine de toutes les animations et festivités visant à commémorer, en 2006, le centenaire de l’élection d’Armand Fallières à la présidence de la République.

Président du Rugby Club Mézinais durant de nombreuses années, il aura là aussi largement contribué au développement du club.

Il fut un élu rural à l’écoute de ses administrés, passionné par l’action concrète au plus proche de ses concitoyens.

J’adresse, en mon nom personnel, ainsi qu’au nom de mes collègues élus départementaux, mes plus sincères condoléances à son épouse, à sa famille et à ses proches.

   

« Sous tes doigts » présélectionné aux Oscars 2017 – Le cinéma lot-et-garonnais reconnu à l’international !

Catégorie : Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Communiqués de presse

L’annonce de la présélection du court-métrage d’animation « Sous tes doigts » de Marie-Christine Courtès aux Oscars 2017 est une excellente nouvelle pour le Lot-et-Garonne. Je me réjouis que ce film, tourné en grande partie dans notre département, et son auteur soient ainsi reconnus par le monde du cinéma, puisque « Sous tes doigts » a déjà reçu de nombreuses distinctions.

« Sous tes doigts » évoque les conséquences de la guerre d’Indochine pour une famille rapatriée en France et qui va transiter par le centre d’accueil des Français d’Indochine (CAFI) de Sainte-Livrade.

2048x1536-fit_film-sous-doigts-ecrit-realise-marie-christine-courtes

Avec l’aide du Bureau d’accueil de tournage, le Département a soutenu cette réalisation, dont les retombées économiques et touristiques viennent s’ajouter à une liste déjà conséquente, puisque ce sont plus de 40 productions réalisées en Lot-et-Garonne, plus de 400 jours de tournages comptabilisés et plus d’1,5 M€ de retombées économiques enregistrées depuis 2011.

Pour développer la filière cinéma en Lot-et-Garonne, le Département consacre une enveloppe annuelle de 270 000 € (financement du Bureau d’accueil de tournage, fonds de soutien à la production cinématographique et audiovisuelle, soutien aux actions liées à l’éducation à l’image, aide au réseau Ecrans 47 ou encore au cluster Cinapse….).

Belle réussite pour le département qui a mis en place en 2010 le bureau d’accueil de tournage et en assure son financement principal. Cette réussite, nous la devons en grande partie au talent de son Président, Pierre Henri Arnstam (ancien directeur de la rédaction d’Antenne 2, maire de Villeréal) et de son directeur, Hervé Bonnet, qui réalisent tous deux des prouesses en contribuant à faire du Lot-et-Garonne le premier département d’accueil de tournage de films de la région Aquitaine en 2015.

Visionnez la bande annonce, en cliquant ici >>

Extension de l’ENAP à Agen : « Une option naturelle » pour Manuel Valls

Catégorie : Actualités locale, Au conseil général, Communiqués de presse

Ce matin, lors de son allocution à l’Ecole nationale d’administration pénitentiaire à Agen, le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé : « l’extension des capacités est à envisager rapidement et Agen est une option naturelle ».

Cette formule est de bon augure. « Il faut toutefois rester vigilant. L’ensemble des élus, acteurs socio-économiques et plus généralement lot-et-garonnais doivent rester mobilisés et unis derrière ce projet » précise-t-il.

Prochaine étape : défendre ce projet, le plus cohérent et le plus rationnel pour répondre aux objectifs d’augmentation de l’ordre de 50 % des stagiaires accueillis en formation à l’ENAP, devant le Garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, mardi 11 octobre, au Ministère de la Justice en présence de tous les élus impliqués dans ce dossier.

pm5

Rencontre avec Manuel Valls jeudi en tête-à-tête à l’occasion de sa venue en Lot-et-Garonne

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Au conseil général, Communiqués de presse

Dès que le projet de visite de Manuel Valls en Lot-et-Garonne a été porté à ma connaissance, j’ai saisi l’occasion et sollicité un entretien avec le Premier Ministre pour lui rappeler la situation financière dans laquelle se trouve placée la collectivité départementale du fait de l’explosion des dépenses liées aux allocations nationales de solidarité (notamment l’APA et le RSA).

En effet, depuis plusieurs mois, je n’ai cessé d’alerter les membres du gouvernement directement ou indirectement concernés par le dossier (Manuel Valls, Jean-Michel Baylet, Michel Sapin…) sur « l’effet ciseau » qui frappent de plein fouet les Départements en général, et le Lot-et-Garonne en particulier.

Le rendez-vous avec le Premier Ministre est aujourd’hui confirmé. Je rencontrerai Manuel Valls en tête-à-tête à l’occasion de son déplacement en Lot-et-Garonne, ce jeudi 6 octobre, pour faire valoir l’absolue nécessité d’instaurer un fonds de péréquation juste et pérenne, permettant aux Départements, ruraux en particulier, de surmonter leurs difficultés.

Cette démarche s’inscrit en cohérence avec les demandes de l’Assemblée des Départements de France dont le Congrès s’ouvre demain. En outre, elle fait écho à l’initiative du Conseil départemental du Lot-et-Garonne qui a créé il y a plusieurs mois une commission spéciale de refondation des politiques publiques ouverte à tous les groupes politiques. Cette commission a unanimement posé le constat que, quels que soient les économies de fonctionnement réalisées par le Département, l’équilibre budgétaire ne pourrait être atteint sans une juste compensation financière de l’Etat.

Attentat de Nice

Catégorie : Actualité, Au conseil général, Billets, Communiqués de presse

La France vient d’être touchée une nouvelle fois par un attentat d’une gravité extrême et d’une violence absolue.

Cet acte, commis le jour même de la Fête nationale, qui célèbre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, est d’une barbarie sans nom.

Au-delà de notre douleur et de notre indignation, il nous faut continuer à assurer l’unité nationale de notre pays.

J’exprime toute ma solidarité aux victimes et à leurs familles. Conformément à la décision du Président de la République, la mise en berne des drapeaux de l’Hôtel du Département témoigne de l’hommage que je souhaite rendre, en mon nom et en celui de l’Assemblée départementale, aux victimes.

Je tiens enfin à saluer le professionnalisme, le courage et le dévouement des services publics, des sapeurs-pompiers, des équipes du Samu, des policiers et des gendarmes.

Décès de Claude Pons

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Communiqués de presse

J’ai appris avec une grande émotion et une profonde tristesse, la disparition de Claude Pons, président de Radio 4 et du réseau des radios associatives de Lot-et-Garonne.

Fondateur de Radio 4 avec Jean-Paul Epinette en 1983, Claude Pons n’a eu de cesse depuis de se consacrer au monde de l’information afin de rendre compte de la vie qui nous entoure à nos concitoyens. Durant des années, Claude Pons a rejoint, dès l’aube, le studio émetteur de Radio 4 afin de présenter les informations matinales. En journée, toujours en quête de transmission du savoir, il endossait avec talent son rôle d’enseignant, avant de rejoindre à nouveau l’antenne en soirée.

Au fil du temps, ses missions se sont étoffées. Au-delà de sa fonction de journaliste – animateur, Claude Pons s’est engagé auprès du réseau des radios associatives de Lot-et-Garonne, dont il était le président

Son action pour la création de la Maison des Jeunes et de la Culture de Monflanquin est également unanimement reconnue. Cette association a donné le goût de la culture, de la citoyenneté et de la responsabilité à ses adhérents.

Homme de passion et de combat, Claude Pons a été un animateur infatigable pour porter de nouveaux projets et accompagner les initiatives locales. Son engagement, sans faille, lui a d’ailleurs valu de recevoir en février dernier la médaille départementale.

Etre au service du territoire des « 4 Cantons » comme on l’appelle communément encore aujourd’hui et de ses habitants aura été le fil conducteur de sa vie. Aujourd’hui, ce territoire, mais bien plus encore le Lot-et-Garonne, perd l’un de ses plus fidèles ambassadeurs et défenseurs.

J’adresse, en mon nom personnel, ainsi qu’au nom de mes collègues élus départementaux, mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. J’ai une pensée particulière pour tous les salariés et bénévoles de Radio 4, dont je connais le respect et la sympathie qu’ils lui portaient.

CDCI : le nouveau Lot-et-Garonne en marche !

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Billets, Communiqués de presse

La Commission départementale de la coopération intercommunale (CDCI) s’est réunie ce lundi après-midi pour examiner et approuver le schéma départemental de coopération intercommunale.

Le schéma a été approuvé par 21 voix pour, 1 voix contre et 20 abstentions.

Concernant les Etablissements publics de coopération intercommunale, le schéma acte leur diminution. Ils seront 12 au 1er janvier 2017, contre 16 actuellement. Cette diminution est le résultat de trois opérations de fusion concernant :

  • les communautés de communes des Coteaux d’Albret, du Mézinais et du Val d’Albret regroupant 34 communes et 26 918 habitants,
  • les communautés de communes du Canton de Prayssas et du Confluent regroupant 28 communes et 17 694 habitants
  • Fumel Communauté et la communauté de communes de Penne d’Agenais regroupant 27 communes et 24 839 habitants.
le visage des intercommunalités au 1er janvier 2017

visage des intercommunalités au 1er janvier 2017

La CDCI s’est également prononcée sur le devenir de plusieurs syndicats.

UA-55506347-1