Lot et Garonne

Formation « Installateur de fibre optique » au lycée professionnel de Foulayronnes

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Au conseil général, Billets

Le programme de déploiement de la fibre optique, porté par le syndicat Lot-et-Garonne numérique, entraîne localement de forts besoins en main d’œuvre. C’est ainsi que lors de la signature du marché de conception et de réalisation du réseau départemental de fibre optique, le groupement de sociétés ENGIE Ineo, SPIE et SAFEGE indiquait que 400 000 heures de travail, sur les 4 ans du marché, soit près de 150 personnes employées par an, seront nécessaires pour mener à bien le projet de déploiement dont 51 % pour la pose et le raccordement des câbles.

J’avais personnellement rencontrer les dirigeants de ces sociétés afin de savoir s’il était possible de mettre en place les formations nécessaires en Lot-et-Garonne.

Les responsables d’ENGIE Ineo ont pris contact avec le Proviseur du lycée de Foulayronnes, Marie Laure Constant et le directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques, Bruno Simonnet afin de discuter des besoins des entreprises. Ils ont également accueillis les enseignants pour les former à ce métier d’avenir.

C’est ainsi qu’une formation «Installateur de fibre optique » a débuté en octobre 2017, regroupant 5 stagiaires qui effectuent 360 heures au lycée et 280 heures en entreprises, avec pour objectif un contrat de travail en 2018.

C’est dans ce contexte que j’ai rencontré aujourd’hui les enseignants, les stagiaires, l’éducation nationale et les entreprises afin d’échanger sur le devenir de cette formation et les besoins dans les années à venir. Nous avons visité l’atelier et le plateau technique extérieur réalisé avec l’entreprise Duplantier de Duras.

A n’en pas douter, le lycée de Foulayronnes propose là une formation en adéquation avec les besoins du marché…

consultez le dossier de presse, en cliquant ici>>



Inauguration des travaux de rénovation de l’école primaire de Seyches

Catégorie : Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets

Ce samedi, j’ai participé à l’inauguration des travaux de restauration de l’école élémentaire de Seyches, avec l’aménagement d’une salle d’activités et d’un préau.

Ce projet a consisté dans la réalisation de la rénovation des salles de classe, la création de blocs sanitaires accessibles aux handicapés, des travaux d’isolation thermique et remplacement de menuiseries, la mise en conformité électrique avec remplacement des appareils de chauffage, l’aménagement d’une salle d’activités dans un garage communal et la restauration du préau de l’école côté bâtiment Nord.



La fermeture définitive de la rue des Ecoles a également permis de sécuriser le site et de réunir les deux bâtiments qui étaient situés de chaque côté de la route, par la création d’une grande cour de récréation.

La commune a bénéficié pour ce projet dont le montant des travaux s’élève à 350 000 euros HT, d’une subvention départementale de 83 160 euros et d’une participation de l’Etat au titre de la DETR 2016 d’un montant de 87 500 euros.

Les sportifs lot-et-garonnais à l’honneur

Catégorie : Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets

Ce vendredi à Meilhan sur Garonne, le Département organisait la 13ème cérémonie de remise des trophées aux meilleurs sportifs du Lot-et-Garonne.

Cette année, 178 champions individuels ou en équipe ont brillé au niveau national ; 15 super champions classés parmi les cinq meilleurs européens ou les dix meilleurs mondiaux ont été également récompensés.

Par ailleurs, des Trophées « Coup de cœur » ont également été décernés à six Jeunes sportifs formés en Lot-et-Garonne et qui brillent au niveau international :
  • Lucie Jarrige, 26 ans, originaire de Monflanquin, championne du monde d’handi escalade en 2016, vainqueur d’une manche de la coupe du monde d’handi-escalade en octobre 2017 à Sheffield. Doctorante, chercheuse en sciences elle a également reçu récemment une bourse L’Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science.
  • Astrid Benedetti, 16 ans, originaire du Temple sur Lot, sacrée en août 2017 championne d’Europe des moins de 16 ans avec l’équipe de France de basket
  • Montserrat Amédée, 21 ans, originaire de Lavardac, joueuse de l’équipe de France de rugby médaillée de bronze à la dernière Coupe du monde
  • Cindy Coat, 22 ans, licenciée au club de canoë-kayak de la Vallée du Dropt: Multi-médaillée aux Championnats d’Europe et du Monde senior et aux championnats du Monde des moins de 23 ans
  • Anthony Belleau, 21 ans, originaire de Monflanquin et formé à l’école de rugby des 4 cantons. Joueur professionnel à Toulon et sélectionné pour la première fois en équipe de France lors de la tournée d’automne contre les All-Blacks et l’Afrique du Sud
  • Loïc Gouget, 26 ans, originaire de Cancon et Moulinet, champion d’Europe de boxe française assaut en octobre 2017


Enfin, le trophée « Champion de l’année » a été remis à Théau Le Loch, néracais et licencié au canoë-kayak du Val d’Albret à Lavardac : champion du monde junior de canoë par équipe en descente classique ; médaillé de bronze en individuel en descente classique et médaillé de bronze par équipe en descente sprint, champion de France en canoë bi-place,…

La soirée, qui a réuni plus de 500 personnes, a été ponctuée d’un spectacle magnifique de trampoline, de porté acrobatique et de drapé aérien par le troupe Sportists.

Bravo à tous ces sportifs mais également à tous les dirigeants et bénévoles qui font vivre nos associations et sans qui rien ne serait possible.

Aménagement de traverses d’agglomération : Une charte pour une route partagée entre tous les usagers

Catégorie : Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets, Communiqués de presse

Ce mardi 5 décembre à Bon Encontre, j’avais réuni outre le Conseil départemental, la Préfecture de Lot-et-Garonne, l’Amicale des Maires du Lot-et-Garonne, la Fédération départementale des Coopératives d’utilisation de matériels agricoles (FDCUMA), la Chambre d’Agriculture de Lot-et-Garonne, le Syndicat des transports routiers Floréal, la fédération Syntec Ingénierie Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente, la Fédération départementale des Syndicats des entrepreneurs de travaux agricole et la Fédération française des Motards en colère afin de signer une charte relative aux travaux d’aménagement des traverses d’agglomération.


A travers cette charte, les signataires s’engagent sur la conception d’aménagements qui concilient les besoins de tous les usagers et riverains de la route : piétons, cyclistes, deux routes motorisés, voitures, autocars, camions, convois exceptionnels, convois agricoles… L’objectif étant que le dispositif de ralentissement joue son rôle, sans empêcher les véhicules encombrants de passer et sans mettre en danger les usagers « vulnérables ».

Une initiative innovante afin d’associer en amont tous les usagers de la route.

Le Maire de Bon-Encontre, Pierre Trey d’Ousteau, nous a fait visiter les aménagements de traverse de sa commune réalisés récemment.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter :

   

Ouverture du 1er Forum des territoires BIO engagés

Catégorie : Actualité, Actualités, Actualités locale, Billets

Ce matin à Agen, j’ai participé à l’inauguration du 1er forum interrégional des territoires BIO engagés réunissant les collectivités et les professionnels de la restauration collective.

Le Conseil départemental a été parmi les premiers à obtenir le label « territoire BIO engagé » notamment pour son action en direction de la restauration collective, avec notamment la mise en place de l’opération « du 47 dans nos assiettes » qui a permis de proposer aux collégiens des repas équilibrés et variés, réalisés à partir des produits locaux, et de réduire considérablement le gaspillage alimentaire dans nos collèges.

Une première édition qui sera, à n’en pas douter, une réussite.



  Retrouver le dossier de presse en cliquant ici >>

Assemblée générale de l’AVICCA

Catégorie : Actualité, Billets, Communiqués de presse

Hier, au cours de l’assemblée générale de l’Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel dite AVICCA(1), j’ai été réélu secrétaire général de l’AVICCA, présidée par Patrick Chaize, sénateur de l’Ain.
 

Cette réélection marque la reconnaissance du travail que j’ai accompli dans le domaine du numérique, que ce soit au niveau local ou sur le plan national. En effet, au Sénat, j’ai conduit de nombreux travaux sur l’aménagement numérique des territoires.

Localement, au sein du syndicat Lot-et-Garonne Numérique, je suis parvenu à fédérer tous les acteurs publics pour le déploiement de la fibre optique sur tout le département et ainsi réduire au maximum le coût de ce programme qui permettra à nos concitoyens d’accéder au Très haut débit. Rappelons que le chantier débutera dans quelques semaines avec les premiers foyers raccordés à la fibre optique en 2018.

Cette nomination représente ainsi une réelle opportunité pour le Lot-et-Garonne qui continuera à disposer d’un relais efficace pour défendre et porter les intérêts du développement numérique de notre territoire.

Bien entendu, cette fonction, qui est une fonction de représentation, n’appelle aucune indemnité.


 

Le discours de Patrick Chaize réélu Président

 

Les nouveaux membres du Conseil d’Administration


 

(1) L’Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel regroupe quelque 150 collectivités (villes, intercommunalités et syndicats de communes, départements et régions). Elle fédère ainsi les collectivités françaises qui agissent pour l’aménagement numérique des territoires, afin de mutualiser les expériences et peser sur le contexte national. Elle est en effet un interlocuteur majeur du Gouvernement et des pouvoirs publics sur les questions du numérique.

 

A la rencontre des élus des départements

Catégorie : Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets

Cette semaine, je suis allé à la rencontre des élus du département pour présenter la situation des départements, la situation du département de Lot-et-Garonne, les projets et réalisations en cours.

4 réunions étaient organisées : lundi 13 novembre pour les élus de l’arrondissement de Villeneuve, mardi 14 pour l’arrondissement d’Agen, mercredi 15 pour l’arrondissement de Marmande et enfin jeudi 16 pour l’arrondissement de Nérac.

Un temps de présentation mais surtout d’échanges avec les élus locaux, à l’écoute de leurs remarques et de leurs préoccupations.

   

Fonds d’urgence pour les départements les plus en difficultés : « Le compte n’y est pas ! »

Catégorie : Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets, Communiqués de presse

Le Gouvernement vient d’officialiser l’inscription au budget 2018 d’une enveloppe de 100 millions d’euros pour 19 « Départements sous tensions financières ». Le principe d’un fonds d’urgence pour les Départements les plus impactés par les non-compensations de l’Etat au titre des 3 Allocations Individuelles de Solidarité –APA, PCH, RSA- avait déjà été annoncé il y a peu au congrès national de l’Assemblée des Départements de France (ADF). Nous ne pouvons que nous féliciter d’avoir été entendus sur la nécessité absolue de ce fonds d’urgence pour les Départements en grande difficulté.

Sauf que le compte n’y est pas ! C’est la moitié du fonds d’urgence qui avait été débloqué en 2016 à hauteur de 200 M€ pour 40 Départements, une somme qui déjà à l’époque n’avait fondamentalement rien résolu.

Aussi, cette annonce ne fera à coup sûr qu’amplifier la grogne qui monte dans tous les Départements et particulièrement dans les Départements ruraux. Si l’Etat ne le comprend pas rapidement, je prédis une « révolte des territoires » sans précédent !

Ce type d’annonces ne saurait faire oublier les vraies difficultés des Départements et la nécessité que l’Etat apporte enfin, après des années d’attente, des solutions justes et pérennes. Au sein du groupe de travail que j’anime à l’ADF, nous avons avancé sur des propositions de péréquation à la fois horizontale –solidarité entre Départements riches et pauvres- et verticale –soutien de l’Etat-, intégrant des critères de richesse territoriale, d’effort fiscal et de recettes plus ou dynamiques… C’est par la mise en place de ce type de critères, et par une juste compensation des allocations de solidarité assumées par le compte de l’Etat, que nous parviendrons à résorber durablement la fracture territoriale qui frappe nos Départements ruraux.

J’ai échangé à nouveau ces dernières heures avec le président de l’ADF Dominique Bussereau. Nous avons convenu ensemble de la nécessité de réunir une nouvelle fois les Départements ruraux au cours des prochains jours pour amplifier la mobilisation et faire entendre raison à l’Etat.

UA-55506347-1