Lot et Garonne

Téléphonie mobile: un nouveau pylône installé à Hautefage Latour

Catégorie : Actualité

Un nouveau pylône de téléphonie mobile a été installé ce matin pour desservir Hautefage-La-Tour et Auradou. Deux autres suivront en mars pour Frespech – Massels et pour Thézac.

La couverture 3G / 4G sera effective au cours de l’été 2018, l’Etat fixant à 6 mois maximum la mise en service par les opérateurs.


Huit communes supplémentaires ont été rendues éligibles en 2017 au programme « zones blanches – centres-bourgs » : Sauméjan, Bajamont, Beauville, Cours, Engayrac, Grayssas, Montaut et Madaillan. Le Département attend les décrets lui permettant de porter la maîtrise d’ouvrage des travaux.

Cette avancée fait écho au rapport parlementaire Camani-Verdier, remis à Axelle Lemaire en octobre 2014, qui préconisait la redéfinition des critères de « Zones blanches » en téléphonie mobile et la relance d’un nouveau programme de couverture des communes non couvertes.


Le miel à l’honneur en Lot-et-Garonne du 15 au 21 janvier !

Catégorie : Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets

Ce matin au Conseil Départemental, conférence de presse avec Bertrand Auzeral de l’Abeille gasconne pour présenter la Semaine du Miel et des Saveurs, qui se tiendra du 15 au 21 janvier 2018 afin de mettre à l’honneur ce beau et bon produit.


Durant toute la semaine, le miel s’invitera également à table, notamment chez les grands chefs, puisque plusieurs restaurants lot-et-garonnais participent à cet évènement, mais également dans les restaurants des collèges, sous le label « Du 47 dans nos assiettes ».

Fruit d’un partenariat entre le Conseil départemental et l’Abeille gasconne, association de producteurs locaux, cette opération se clôturera par un Marché au Miel, gratuit et ouvert à tous, samedi 20 janvier à l’Hôtel du Département à Agen.

Consultez le livret de recettes à base de miel en cliquant ici >>
consultez le dossier de presse en cliquant ici >>

Réceptions de voeux

Catégorie : Actualité, Actualités, Actualités locale, Au conseil général, Billets

Ce week-end j’ai participé, aux cotés des élus communaux, à plusieurs réceptions organisées à l’occasion des voeux à la population à Esclottes, à Castelnau sur Gupie, au Mas d’Agenais et à Labretonie, où les élus en ont profité pour inauguration un nouveau local technique.

Un moment de convivialité qui permet de rencontrer et d’échanger avec les élus et les habitants de ces communes.

Mes voeux pour 2018

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Au conseil général, Billets

A l’aube de cette nouvelle année, je présente à chaque Lot-et-Garonnais, en mon nom propre et au nom de l’ensemble des conseillers départementaux, tous mes vœux de santé et de bonheur personnel, familial et professionnel. J’adresse un message particulier de solidarité et d’espoir à celles et ceux qui se trouvent confrontés aux difficultés de la vie.

Concernant les Départements, l’année 2017 a été marquée par l’aggravation des difficultés financières, que les plus ruraux d’entre eux subissent de plein fouet. Le Lot-et-Garonne n’a pas été épargné. Le combat que nous menons, avec une trentaine de Départements aux caractéristiques similaires, pour défendre une ruralité dynamique, est loin d’être achevé. Toutefois, en cette période de vœux, je veux croire que ce combat saura trouver une issue favorable. Je m’y emploie sans relâche car je suis convaincu que la ruralité est une force pour le développement de notre pays.

Plus que jamais, nous devons revendiquer cette ruralité et en être fiers ! En Lot-et-Garonne, cette année encore, une multitude de nouveaux projets, qu’ils soient d’initiative publique, privée ou associative, ont vu le jour. Ces projets démontrent que, dans l’espace rural, nos concitoyens savent s’adapter aux mutations du monde, savent innover tout en préservant notre terroir, savent cultiver le bien-vivre ensemble… Je profite de cette occasion pour remercier tous les Lot-et-Garonnais qui s’engagent au quotidien et qui sont les premiers ambassadeurs de cette ruralité vivante.

Avec l’équipe que j’ai l’honneur de conduire au Département, nous continuerons à accompagner tous ces projets, dans le cadre de nos compétences. Parallèlement, nous poursuivrons nos efforts, engagés de longue date, pour maintenir un niveau de service public efficace. Nous continuerons également à investir afin que le Lot-et-Garonne demeure cette terre d’innovation et de talents, toujours plus attractive et agréable à vivre.

L’investissement le plus important sera concentré sur le numérique. Dans ce domaine, nous sommes en avance sur les objectifs nationaux puisque le haut débit sera accessible partout dès 2018 et le très haut débit le sera en suivant, avec les premiers déploiements de fibre optique dans les prochaines semaines. Nous ne relâcherons pas nos efforts ! En effet, ce chantier sans précédent conditionne les futures créations d’entreprises et par conséquent d’emplois, le développement de nouveaux services, et plus généralement la connexion des Lot-et-Garonnais au reste du monde.

Parce que le numérique fait partie intégrante de notre quotidien, notre collectivité a privilégié cette année une carte de vœux électronique. Au-delà de son intérêt économique et écologique, ce support permet de mettre en lumière un secteur d’activités en plein essor en Lot-et-Garonne : le cinéma. En quelques années seulement, le Lot-et-Garonne est en effet devenu un département de cinéma, avec 28 films tournés induisant des retombées économiques majeures. Aussi, en 2018, les plus belles histoires continueront de s’écrire en Lot-et-Garonne.

Tous ensemble, nous pouvons agir de là où nous sommes et nous pouvons, chacun à notre place, contribuer à rendre le monde qui nous entoure plus humain, plus solidaire et plus juste. A chacune et chacun d’entre vous, je vous renouvelle mes meilleurs vœux.

Disparition de Pierre Debauche

Catégorie : Actualités locale, Billets

Avec la disparition de Pierre Debauche, c’est le Lot-et-Garonne mais également le monde de la culture qui perd un de ses représentants les plus talentueux.

Comédien, metteur en scène, fondateur du Théâtre du jour à Agen mais également de nombreuses compagnies ou lieux de spectacle partout en France tels que les Amandiers à Nanterre, Pierre Debauche aura eu de multiples vies durant lesquelles il n’aura cessé de transmettre son amour de la culture, de l’échange et du partage.

Souvent précurseur, travailleur acharné, exigeant avec ses élèves, avec lui-même et parfois même avec le public, il avait une haute idée de la place de la culture et se battait continuellement afin que l’Etat et les collectivités locales permettent au plus grand nombre de se cultiver et d’assister à des spectacles de qualité.

Cet éveilleur de vocations aura permis à de nombreuses générations d’artistes de côtoyer le sublime ou du moins tenter de s’en approcher.

A sa famille et à ses proches, en mon nom et en celui de l’Assemblée départementale, j’adresse mes très sincères condoléances.

 

Quel devenir pour la Cour d’Appel d’Agen ? Le travail de délégation lot-et-garonnaise salué par le Ministère de la Justice

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Billets, Communiqués de presse

Une délégation lot-et-garonnais, dont je faisais partie, composée des parlementaires, des représentants de la Ville d’Agen, de l’Agglomération d’Agen, du Département, de la Région, mais également des Chefs de Cour et de l’Ordre des Avocats,  a été reçue ce mercredi 20 décembre, en début d’après-midi à la Chancellerie à Paris afin d’évoquer le devenir de la Cour d’Appel d’Agen.

Attentifs aux arguments avancés et aux propositions formulées par la délégation, Dominique Raimbourg et Philippe Houillon, chargés du chantier de réforme de la carte judiciaire par la Garde des Sceaux, ont souligné la qualité du travail fourni par tous les partenaires du dossier.

Remis aux intéressés, le rapport élaboré en partenariat avec les élus, acteurs socio-économiques du Département et membre des professions judiciaires et juridiques, a par conséquent été un atout majeur pour démontrer objectivement et précisément la nécessité de maintenir un service de proximité pour nos concitoyens, tout en proposant des pistes de modernisation alternatives, novatrices et pragmatiques.

Dominique Raimbourg et Philippe Houillon ont également salué la mobilisation de tous les acteurs concernés, reflétant l’unanimité locale qui prévaut sur le dossier.



Les élus de la délégation étaient les suivants : Jean Dionis du Séjour, maire d’Agen et président de l’Agglomération d’Agen, Henri Tandonnet, vice-président de l’Agglomération d’Agen, Matthias Fekl, conseiller régional, Pierre Camani, président du Conseil départemental, Michel Lauzzana et Olivier Damaisin, députés de Lot-et-Garonne, Christine Bonfanti-Dossat et Jean-Pierre Moga, sénateurs (le député Alexandre Freschi s’était excusé).

Cérémonie de commémoration des combats de la Ragotte à Lévignac de Guyenne

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Billets

Ce dimanche, je participais comme chaque année aux commémorations des combats de la Ragotte à Lévignac de Guyenne, aux côtés des élus et des représentations de l’ANACR.

Cette cérémonie rend hommage aux 3 victimes tuées le 17 décembre 1943 par la Gestapo (Georges Dartiailh, Paul Gabarra et René Maury), ainsi qu’aux 8 personnes arrêtées le même jour à La Ragotte et chez Jacques Estève, et qui ont été déportées. Deux d’entre elles ne sont pas revenues des camps de la mort.




Cour d’Appel d’Agen : une délégation lot-et-garonnaise reçue au Ministère de la Justice

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Billets

Le maintien de la Cour d’Appel d’Agen fait l’objet d’une mobilisation commune depuis plusieurs mois.

C’est ainsi qu’une délégation lot-et-garonnaise, composée des parlementaires du Lot-et-Garonne, des représentants de la Ville d’Agen et de l’Agglomération, du Département, mais également des Chefs de Cour et de l’Ordre des Avocats, a obtenu une audience à la Chancellerie à Paris, mercredi 20 décembre, afin d’évoquer le devenir de la Cour d’Appel.

Reçue par Dominique RAIMBOURG et Philippe HOUILLON, chargés du chantier de réforme de la carte judiciaire par la Garde des Sceaux, la délégation souhaite convaincre ses interlocuteurs de la nécessité de maintenir un service de proximité pour nos concitoyens.

La délégation rappellera notamment que la Cour d’Appel d’Agen, au-delà de son activité juridictionnelle propre importante, constitue un élément essentiel d’un pôle judiciaire local et global aux côtés des autres juridictions, des formations juridiques universitaires et de l’Ecole Nationale d’Administration Pénitentiaire.

Pour se faire, elle s’appuiera sur un rapport élaboré en partenariat avec les élus, acteurs socio-économiques du Département et membre des professions judiciaires et juridiques, démontrant objectivement le bien fondé du maintien de la Cour d’Appel tout en proposant des pistes de modernisation alternatives, novatrices et pragmatiques.

Une réunion de travail a été organisée ce vendredi avec l’ensemble des membres de la délégation afin de préparer la rencontre au Ministère prévue mercredi 20 décembre.



UA-55506347-1