CDCI : le nouveau Lot-et-Garonne en marche !

Catégorie : Actualité, Actualités locale, Billets, Communiqués de presse

La Commission départementale de la coopération intercommunale (CDCI) s’est réunie ce lundi après-midi pour examiner et approuver le schéma départemental de coopération intercommunale.

Le schéma a été approuvé par 21 voix pour, 1 voix contre et 20 abstentions.

Concernant les Etablissements publics de coopération intercommunale, le schéma acte leur diminution. Ils seront 12 au 1er janvier 2017, contre 16 actuellement. Cette diminution est le résultat de trois opérations de fusion concernant :

  • les communautés de communes des Coteaux d’Albret, du Mézinais et du Val d’Albret regroupant 34 communes et 26 918 habitants,
  • les communautés de communes du Canton de Prayssas et du Confluent regroupant 28 communes et 17 694 habitants
  • Fumel Communauté et la communauté de communes de Penne d’Agenais regroupant 27 communes et 24 839 habitants.
le visage des intercommunalités au 1er janvier 2017

visage des intercommunalités au 1er janvier 2017

La CDCI s’est également prononcée sur le devenir de plusieurs syndicats. Sont maintenus les syndicats assurant une gestion de proximité, efficace, avec un faible coût de gestion. D’autres syndicats disparaissent néanmoins, dans une logique de rationalisation et d’efficacité. Le nombre de syndicats en Lot-et-Garonne était déjà inférieur à la moyenne nationale, il le demeure avec 74 syndicats qui subsistent dans notre département.

Je tiens à souligner l’avancée significative dans la rationalisation de la carte intercommunale, tout en conservant les communautés de communes rurales viables, disposant de compétences et de projets spécifiques. A titre d’exemple, le maintien de la communauté de communes Porte d’Aquitaine en Pays de Serres, souhaité par 8 des 13 communes qui la composent et 70 % de sa population, permettra à ce territoire de mener à bien les projets engagés.

Le nouveau schéma de coopération intercommunale est donc équilibré entre impératifs de proximité, de rationalisation, de modernisation et de préservation de l’identité de nos territoires.

Mots-clefs : , , , , ,

UA-55506347-1