Archive pour juin, 2015

Ce qui change au 1er juillet 2015

Catégorie : Actualité, Billets

Retour sur les diverses mesures qui prennent effet au 1er juillet :

TIERS-PAYANT – Dès le 1er juillet le tiers-payant s’appliquera aux bénéficiaires de l’Aide à la complémentaire santé (ACS), première étape avant la généralisation de la dispense de frais qui s’appliquera à tous les assurés en 2017. De plus, les personnes aux revenus modestes ne vont plus devoir acquitter les franchises médicales (1€) chez les généralistes, sur les boites de médicaments ou à l’hôpital.

AIDE A LA COMPLEMENTAIRE SANTE – Dès le 1er juillet, le nouveau dispositif d’aide à la complémentaire va permettre aux Français modestes de bénéficier d’une baisse de prix de leur contrat de mutuelles allant jusqu’à 45% (300€ d’économies pour une personne seule). Un simulateur est disponible en ligne, pour choisir parmi les 10 contrats types retenus. Fin 2015, l’objectif est de toucher 1,3 à 1,4 million de personnes.

ALLOCATIONS FAMILIALES – Mesure de justice sociale, les familles gagnant plus de 6 000 euros nets par mois et ayant 2 enfants verront leurs allocations divisées par deux. Au-dessus de 8000 euros de revenus, elles seront divisées par quatre. Cette mesure concernera donc les ménages les plus aisés : 1 famille allocataire sur 10 va voir baisser ses allocations.

Comité de pilotage Etat – Collectivités RN 21 : des chantiers pour les entreprises locales dès 2016

Catégorie : Actualités, Au conseil général, Communiqués de presse

Ce matin s’est tenu un comité de pilotage Etat – Collectivité concernant la RN 21 à la Préfecture d’Agen auquel j’ai participé avec Patrick Cassany, 1er vice-président du Conseil Départemental en charge des Infrastructures et de l’Aménagement du Territoire et président de la Communauté d’agglomération du Grand Villeneuvois.

Au cours de cette réunion mes engagements ont été confirmés. Je me bats de longue date pour que les travaux de modernisation de la RN 21 soient réalisés dans les meilleurs délais. La RN 21 constitue en effet un axe structurant pour le développement du département et représente un chantier majeur pour soutenir l’économie et l’emploi local.

Deux grands chantiers pour les entreprises lot-et-garonnaises à moyen terme
  • d’un montant de 10 M€, un premier chantier concernant l’accès Sud de Villeneuve-sur-Lot, sera réalisé dès le début d’année 2016 (section entre les giratoires de Lalande et des Trois mulets).
  • d’un montant de 36 M€, les travaux de mise en 2 x 2 voies entre La Croix-Blanche et Monbalen débuteront en suivant, fin 2016.

Présentation du projet de méthanisation de la CUMA de Seyches

Catégorie : Actualité, Actualités, Billets

Ce matin, l’entreprise associative SOLAGRO nous a présenté son étude relative au projet de méthanisation sur la commune de Lévignac de Guyenne, qui doit permettre de déterminer précisément les contraintes et les avantages du projet, en intégrant les objectifs de la CUMA de Seyches.

Le projet de méthaniseur serait conçu pour valoriser le gisement de biomasse mobilisable sur le territoire de la CUMA de Seyches, en provenance de différentes activités :
  • déchets issus des activités agricoles (fumiers, lisier, résidus végétaux),
  • déchets issus des industries agro-alimentaires et autres industries,
  • déchets des collectivités (déchets verts, autres déchets municipaux, résidus de l’assainissement),
  • déchets issus du tertiaire (déchets des restaurations collectives, déchets des grandes et moyennes surfaces, etc.)
Le Département de Lot-et-Garonne a participé au financement de cette étude.

  IMG_0534

Seyches – Inauguration d’un nouveau dispositif pare-grêle

Catégorie : Actualités, Billets

Samedi 13 juin, j’ai assisté à l’inauguration du 2e dispositif (*) pare-grêle mis en place grâce à la Caisse de solidarité et de prêt mutuel des vignerons de Duras, chez Jacky Bortolin à Seyches, qui protège désormais le flanc sud du vignoble de Duras et du Marmandais.

Ce procédé consiste à utiliser de l’air comprimé qui pousse la solution d’iodure d’argent dans la cheminée où elle s’élève grâce à la combustion offerte par un brûleur à l’acétone. Cette pulvérisation empêche ainsi les gros frelons de se former et de ravager les cultures et les habitations. Ce procédé, respectueux de l’environnement, implique une large concertation des acteurs de terrains.

En 2014, les diffuseurs ont été actionnés à huit reprises. Aucun dégât sur le territoire couvert n’a été constaté alors que des vignobles voisins, non protégés, avaient été endommagés. IMG_6205 IMG_6213
Fabrice Pauvert, président de l’organisme de défense et de gestion des côtes de Duras, a créé en mars 2014 la Caisse de solidarité et de prêt mutuel des vignerons de Duras (ou fond de solidarité des vignerons de Duras).

La vocation de cette association est de soutenir un adhérent, par les moyens qui s’imposent et dans la limite de la Loi, face aux imprévus de la vie, heureux ou malheureux. De soutenir financièrement un adhérent par l’octroi de prêt à taux bonifié ou de dons, dans les limites des capacités financières de l’association et des limites fixées par son règlement intérieur. De contribuer au développement de la solidarité en liens avec les acteurs locaux et d’organiser et structurer toute action en vue de collecteur des fonds au profit de l’association.

(*) le 1er dispositif avait été inauguré le 5 juillet 2014 à Pardaillan, assurant la couverture anti-grêle sur le flanc ouest-nord ouest du vignoble des Côtes de Duras avec 2 autres postes sur Saint Sernin et Lévignac.

Les Sénateurs de la commission du Développement Durable en visite en Gironde

Catégorie : Non classé

J’ai participé, lundi 8 juin au déplacement en Gironde de la commission du développement durable, des infrastructures, de l’équipement et de l’aménagement du territoire du Sénat.

Les problématiques de l’érosion du littoral, de l’aménagement durable et des énergies marines renouvelables étaient à l’ordre du jour

image7

Une réforme pour nos territoires

Catégorie : Actualité, Communiqués de presse

Le Sénat a adopté aujourd’hui en deuxième lecture le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (dit « loi NOTRe »). Ce texte sera examiné par l’Assemblée nationale début juillet et définitivement adopté d’ici la fin du mois.

Ce texte qui définit les nouvelles relations entre l’Etat et les collectivités revêt un intérêt particulier pour les Départements mais plus généralement pour la ruralité.

En effet, la loi NOTRe doit relever trois défis principaux : défi démocratique en clarifiant ce que l’on appelle le « millefeuille territorial » qui, dans les faits, alimente la défiance de nos concitoyens. Défi économique, car les entreprises attendent plus de simplicité et plus de lisibilité pour mener leurs projets de développement et de créations d’emplois. Enfin, défi financier, car les collectivités territoriales doivent aujourd’hui se recentrer sur leurs missions premières.

UA-55506347-1