Archive pour novembre, 2011

Allègement des charges pour les agriculteurs : pour des mesures efficaces !

Catégorie : Communiqués de presse

Dans la nuit du lundi 21 novembre au mardi 22 novembre, la majorité sénatoriale a adopté un amendement supprimant l’article 5 octies du projet de loi de finances 2012, visant à instaurer une taxe sur certaines boissons contenant des sucres ajoutés.

Depuis lors, le soutien de Pierre CAMANI au monde agricole est bien à tort remis en cause. Il tient à rappeler quelques vérités : « la suppression de la taxe sodas n’est pas synonyme d’abandon de la mesure en faveur d’un allègement du coût du travail permanent dans le secteur agricole ».

En effet, les produits de cette taxe n’auraient pas été automatiquement affectés au financement de l’allègement des charges, mais au budget global de l’état… laissant ainsi la possibilité de trouver d’autres sources de financement. « Oui, le groupe socialiste du Sénat a décidé de voter contre la taxe sodas. Pourquoi ? Parce qu’il trouve qu’il est injuste et inefficace de gagner quelques millions sur le dos des consommateurs. En revanche, par un formidable travail sur les niches fiscales et les cadeaux fiscaux, nous avons réussi à dégager 5 milliards d’euros supplémentaires, qui permettront de financer cette mesure, de manière plus juste, et plus pérenne ». Pierre CAMANI ne peut accepter les méthodes utilisées par le Gouvernement et certains parlementaires de droite, qui donnent d’une main pour reprendre de l’autre. « Le Gouvernement dit, regardez, nous baissons le coût du travail, alors qu’en même temps, il augmente la taxe sur le fioul utilisé par les agriculteurs. Où est la logique ? »

La suppression de cette taxe n’est pas un « mauvais coup porté aux agriculteurs », mais au contraire permet d’affecter des ressources pérennes pour un abaissement sensible du coût du travail de plus en plus nécessaire dans le secteur des fruits et légumes en particulier.

Au lieu de polémiquer à tour de bras et de manière ridicule, Michel DIEFENBACHER serait mieux inspiré de travailler pour trouver des solutions efficaces aux difficultés de nos agriculteurs.

Depuis quelques temps, le Député fait preuve d’une nervosité excessive, certainement due à l’approche d’échéances électorales que visiblement il redoute.

Un nouveau souffle pour notre Département

Catégorie : Billets

En m’accordant votre confiance, en septembre dernier, vous avez fait le choix de donner un nouveau souffle à notre département. A travers l’expression de vos suffrages, vous avez participé au changement historique de majorité, donné une nouvelle voix au Sénat.

Tout au long de nos rencontres, je me suis engagé à rester l’élu que je suis, proche de vous, disponible et toujours à l’écoute. Vous rendre compte régulièrement de mon action, de mes interventions, mais aussi des travaux parlementaires de la nouvelle majorité, tel est l’objet de cette Lettre du Sénateur. Au-delà de mon travail d’information, je souhaite, par ce rendez-vous régulier, répondre à vos questions, susciter le débat et rester en contact avec vous.
UA-55506347-1